A
A

Crypto : La SEC, le plus grand ennemi de l’innovation ?

lun 28 Nov 2022 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Le représentant Tom Emmer pense que les maladresses de la Securities and Exchange Commission (SEC) seraient à l’origine de l’effondrement de FTX. Ses stratégies concernant le traitement de questions liées à la cryptomonnaie laissent à désirer.

Crypto : la SEC, ennemi n° 1 de l’innovation ?

Tom Emmer dénonce une SEC peu crypto-friendly

La SEC inquiète le représentant Tom Emmer

« Nous sommes d’autant plus inquiets maintenant que nous avons vu sa stratégie faire échouer Celsius, Voyager, Terra/Luna – et maintenant FTX. »

Récemment, le député du 6e district du Minnesota Tom Emmer a accusé la SEC d’être le premier responsable de la chute de FTX. Dans son tweet du 26 novembre, il se dit « préoccupé » par la manière dont la SEC appréhendait la situation.

« Nous étions préoccupés en mars par le fait que Gary Gensler adoptait une approche sans discernement et incohérente de la surveillance de la communauté crypto », a-t-il ajouté comme commentaire.

À titre de rappel, Emmer et sept autres députés ont adressé une lettre à Gary Gensler le 16 mars dernier. Ils ont, à l’occasion, dénoncé la bévue faite par la SEC pendant l’élaboration de règles relatives aux cryptomonnaies. Elle aurait surveillé de manière arbitraire l’écosystème crypto dans son ensemble.

Or, les réglementations sont censées protéger les citoyens de prédateurs. À en voir la hausse du nombre des victimes liées à l’effondrement de FTX, Terra, Voyager et Celsius, on peut dire que Gary Gensler et son équipe ont failli à leur responsabilité.

Gary Gensler sommé par les républicains de témoigner

Emmer donne rendez-vous à Gary Gensler prochainement

« Le Congrès ne devrait pas avoir à apprendre les détails du programme de surveillance de la SEC à travers des histoires plantées dans des publications progressistes, et nous attendons avec impatience le témoignage public de @GaryGensler devant le @FinancialCmte. »

À noter par ailleurs que le représentant Emmer avait déjà demandé à la SEC de réduire les lourdeurs et paperasseries qui freinent le développement du secteur crypto. Cela relève en effet d’un manque d’« incohérence » affichée par l’agence, et corollairement, les entreprises crypto-blockchain en seront démotivées.

La récente chute de FTX a poussé des élus américains à revoir le modus operandi de la SEC. Cette dernière a effectivement commis quelques gaucheries au point de démoraliser certains acteurs crypto. En outre, l’alliance établie avec Sam Bankman-Fried désavantagerait la SEC, désormais accusée de partialité. En tout cas, elle excelle vraiment dans la mise en déroute de la finance centralisée (CeFi).

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !