A
A

Crypto : L’industrie pourra-t-elle se remettre de sitôt de la faillite de FTX ?

lun 14 Nov 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’exchange de cryptomonnaies FTX a récemment fait faillite, après une série de pertes spectaculaires enregistrées depuis lundi passé. La plateforme a dû déposer le bilan en vertu du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux États-Unis. Même si de nouveaux projets continuent de voir le jour, l’industrie crypto est encore sous le choc. D’ailleurs, beaucoup pensent que cette affaire a eu un impact négatif plus considérable que la faillite de Terra. Jesse Powell, le PDG de Kraken, s’est récemment exprimé sur le sujet.

Jesse Powell, Crypto, FTX

Les dommages causés par la faillite de FTX sont énormes !

Le PDG de l’exchange Kraken a fait une publication sur Twitter le 10 novembre pour aborder l’impact de la faillite de FTX sur toute l’industrie crypto. Jesse Powell estime que l’industrie des cryptos prendra plusieurs années pour réussir à réparer les dommages causés par la faillite de FTX.

Il a expliqué : « Les dommages ici sont énormes. Une implosion boursière de cette ampleur est un cadeau pour les détracteurs du bitcoin dans le monde entier. C’est l’excuse qu’ils attendaient pour justifier n’importe quelle attaque qu’ils gardaient dans leur poche arrière. Nous allons travailler pour défaire cela pendant les prochaines années ».

La publication de Jesse Powell

Par ailleurs, le PDG de Kraken a présenté des signes qui avaient indiqué qu’on ne pouvait se fier à FTX. Selon lui, le premier signe est que Sam Bankman-Fried agissait comme s’il savait tout alors qu’il s’est « présenté au combat avec 8 ans de retard ». Ensuite, il y a le fait qu’il a acheté des faveurs politiques et qu’il a fait « des achats énormes d’ego, comme des contrats sportifs à 9 chiffres ».

Jesse Powell parle de la responsabilité des régulateurs

Jesse Powell estime que les législateurs et les régulateurs américains ont leur part de responsabilité dans ce qui est arrivé. Selon lui, ces derniers ont « poussé cette activité à l’étranger » en refusant de déployer un système réglementaire adapté « permettant d’offrir ces services de manière supervisée ».

« L’application de la loi se concentre à tort sur les bons acteurs on-shore », a déploré Powell. Il a souligné : « Nous avons tous la responsabilité envers l’humanité de protéger la crypto et de la livrer, non falsifiée, aux masses ».

Le PDG de Kraken a conclu son explication en déclarant qu’il espère que la faillite de FTX ne détournera pas les investisseurs du secteur crypto. Il a ajouté : « Ce sont des douleurs de croissance. L’argent peut être fait à nouveau. Restez avec moi ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !