A
A

Crypto : Une menace pour la sécurité des États-Unis ?

dim 25 Sep 2022 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Les cryptomonnaies constituent-elles une menace pour un pays comme les États-Unis ? Pour les gouvernants, c’est bel et bien une éventualité à prendre en compte. Pour Satoshi Nakamoto, inventeur du bitcoin, et les enthousiastes, l’objectif est l’anéantissement du système financier mondial. Aux yeux du Pentagone et des banquiers qui alimentent sa trésorerie, cela est inacceptable. Une enquête s’impose.

Crypto : Une menace pour la sécurité des États-Unis ?

La Pentagone fait appel à Inca Digital pour évaluer les cryptos

« Actualité : Le ministère américain de la Défense fait appel à une société de renseignement pour évaluer la menace que représentent les cryptommonnaies pour la sécurité nationale. »

Le ministère de la Défense des États-Unis, via la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), a engagé Inca Digital afin de mettre au point des outils permettant de mieux évaluer les actifs cryptographiques. Cela portera notamment sur le fonctionnement des marchés des cryptos et la lutte contre les utilisations illicites de ces derniers.

Mark Flood, responsable de programme de cette agence basée au Pentagone, explique :

« Le programme en cours consiste à cartographier l’univers des cryptomonnaies de manière très détaillée. »

À propos de Inca Digital

Inca Digital Federal est une société de renseignement spécialisée dans les analyses de données sur le marché des cryptos, des blockchains, les news et les médias sociaux. Ainsi traités, les renseignements seront remis à ses clients, lesquels se composent généralement d’entreprises technologiques, des institutions financières ou encore des entités gouvernementales. Parmi ces derniers, on compte la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), FTX et Fidelity.

D’après The Block, en avril dernier, Inca Digital a réussi une levée de fonds de série A initiée par GTS Venture et Galaxy Digital, aux côtés de Menai Financial Group et Wedbush Capital.

Le souci du Pentagone se justifie par l’existence de plusieurs cas d’utilisation illicite des cryptomonnaies. Le Lazarus Group, par exemple. Si celui-ci arrive à siphonner des fonds en provenance de l’univers crypto, la Corée du Nord, pays auquel il est affilié, pourra alimenter efficacement le budget d’armement de Kim Jung-un. Or, on sait tous que ce dernier n’a jamais cessé de brandir l’arme nucléaire contre les États-Unis depuis son accès au pouvoir en 2011.  

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !