A
A

Crypto ou CBDC ? L’Australie met fin au cash

dim 06 Août 2023 ▪ 5 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Paiement

Les dirigeants australiens ont commencé à diminuer le nombre de billets en circulation dans le pays. Cela met fin à plus de 60 ans de règne des billets verts et des cents, qui au fur et à mesure devront céder du terrain à l’argent numérique. Quel substitut au cash : bitcoin, autres cryptomonnaies ou CBDC ? Décryptage !

Drapeau australien, logos de bitcoin et du dollar australien et mention CBDC. Source : Pixabay

Australie, les retraits plafonnés à 500 dollars

L’Australie n’est pas contre les cryptomonnaies, mais affiche également des intérêts pour les monnaies numériques de banques centrales. Quoi qu’il en soit, le pays des kangourous ne voit plus aucun intérêt dans l’argent liquide. Le divorce semble imminent.

Vers la fin du cash en Australie ?

« ALERTE : L’Australie se libère de l’argent liquide

Sans avertissement, les quatre principales banques ont commencé à limiter les retraits d’argent liquide dans plusieurs villes.

Certaines succursales n’ont plus d’argent liquide.

Le gouvernement a retiré de la circulation 1 milliard de dollars de billets.

Les gens ne peuvent pas retirer plus de 500 $.

C’est en train de se produire. »

Dans un article paru le 24 juillet, 9 News a relayé des données de la Reserve Bank of Australia (RBA) indiquant le montant des billets en circulation : plus d’un milliard de dollars.

Ci-dessous quelques chiffres connexes :

  • 101,3 milliards de dollars en espèces circulent dans le pays en ce moment (très faible par rapport aux statistiques de 2019) ;
  • diminution du nombre de billets de 5, 20 et 50 dollars par rapport aux statistiques d’il y a quatre ans ;
  • etc.

Seuls les billets de 100 dollars ont augmenté, mais légèrement.

« L’utilisation de l’argent liquide devrait continuer à diminuer dans les années à venir, à l’instar de l’utilisation des chèques, qui devrait disparaître complètement dans le pays d’ici 2030 », peut-on lire dans l’article.

Bitcoin ou CBDC, le verdict ?

Les enjeux de la suppression progressive du cash par le gouvernement australien sont multiples. D’un côté, il y a une présence massive de personnes âgées dans le pays. Ces derniers auront du mal à se passer de l’argent liquide et s’approprier des technologies naissantes comme le bitcoin.

De l’autre, l’Australie compte une population jeune intéressée par les cryptomonnaies. Une récente enquête d’ASX a indiqué que 31 % d’entre eux investissent de manière significative dans ces actifs numériques.

Conscient de ce fait, le gouvernement actuel ne choisit pas le ban. Plutôt une régulation plus stricte que perdre des voies pendant les élections ?

D’ailleurs, l’Australie figure dans le Top 5 des pays les plus équipés en distributeurs automatiques de Bitcoins. Il détrône l’Inde et le Japon réunis.

En mars, Decrypt a révélé que l’Australie est en train de développer un projet pilote de CBDC. À cette époque, la Banque centrale australienne a fait appel à quelques entreprises (ANZ, Mastercard, etc.) pour explorer 14 cas d’utilisation de l’eAUD.

« Le projet pilote et l’étude de recherche plus large qui seront menés en parallèle auront deux objectifs : ils contribueront à l’apprentissage pratique par l’industrie et permettront aux décideurs de mieux comprendre comment une CBDC pourrait potentiellement bénéficier au système financier et à l’économie australiens », avait souligné Brad Jones, le gouverneur adjoint de la BRA.

Pas de cash, le bitcoin prendra des hauteurs

« Et tous ceux qui, en Australie, aux États-Unis, en Europe ou ailleurs, détiennent d’importantes réserves de liquidités chercheront naturellement à les stocker ailleurs. Parce qu’ils ne veulent pas que les gouvernements exercent un contrôle sur eux. Qu’il s’agisse de personnes ordinaires ou d’individus aux activités douteuses, l’argent liquide devra finir d’ailleurs. Et il existe une bonne alternative pour cela. Elle s’appelle Bitcoin. »

Par ce tweet du trader bitcoin @HakSpli, nous pouvons dire que le cash disparaîtra tôt ou tard. Le bitcoin en tant qu’alternatif aux autres monnaies courantes, et pourquoi pas réserve de valeur, se voit déjà accorder une place dans la société de demain.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.