A
A

Crypto : Problèmes aux Bahamas suite à la faillite de FTX

dim 27 Nov 2022 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Krull

Les habitants disent faire face à des appartements vacants et à la perte d’opportunités d’emploi. Ils affirment ces pertes résultent par la faillite de l’exchange FTX. Suite à l’effondrement de FTX, tout un pays se retrouve impacté.

bahamas, crypto, BSC

Une économie en difficulté

À la suite de l’effondrement de la bourse de cryptomonnaies FTX, qui avait son siège dans le pays insulaire des Bahamas, les Bahamiens essaieraient encore de trouver un moyen de donner un sens à tout cela, tout en restant optimistes quant à l’avenir. Selon un rapport du Wall Street Journal (WSJ), le pays insulaire a été secoué par l’implosion de FTX. Le pays avait encouragé les sociétés de cryptomonnaies à se sentir chez elles grâce à leur touche réglementaire adaptée.

Les Bahamas ont été durement touchées par l’ouragan Dorian en 2019 et la pandémie de Covid survenue en 2020. Le pays s’efforçait déjà de trouver des moyens de renforcer une économie trop dépendante du tourisme et des banques offshore. Ces deux activités constituent une grande partie de leur produit intérieur brut. Il apparaît que le gouvernement actuel des Bahamas voulait jouer un rôle essentiel dans la relance économique de l’île.

Les conséquences de l’implosion de FTX

Aujourd’hui, la communauté suggère que l’implosion soudaine de FTX a laissé une traînée de chômage sur la petite île. Lorsqu’elle fonctionnait à plein régime, la société FTX fournissait des emplois à la population locale. FTX dépensant plus de 100 000 dollars par semaine en restauration. A cela s’ajoute la mise en place d’un service de navette privé pour transporter les travailleurs sur l’île. Selon le WSJ, FTX a également embauché un certain nombre de Bahaméens dans des domaines tels que la logistique, la planification d’événements et la conformité réglementaire.

Le 18 octobre, Cointelegraph a rapporté que l’organisme de réglementation des valeurs mobilières des Bahamas avait ordonné le transfert des actifs numériques de FTX vers un portefeuille appartenant à la commission « à des fins de sécurité ». Selon une déclaration de la police royale des Bahamas envoyée à Reuters le 13 novembre, une enquête sur une éventuelle faute criminelle concernant l’insolvabilité de FTX est en cours par les enquêteurs financiers et les régulateurs des valeurs mobilières des Bahamas.

Une indifférence au sort du pays

À la suite de la chute de FTX, certains membres de la communauté cryptographique ont été clair. D’aucuns ont déclaré ne ressentir aucune sympathie pour les effets de l’effondrement sur le petit pays insulaire. Par exemple, Matkoniecz, utilisateur de Hacker News, a commenté en ce sens. Il explique qu’étant donné que les Bahamas aident les personnes et les entreprises riches à échapper aux impôts sa sympathie pour les conséquences négatives de cette situation est limitée. »

Avec l’effondrement de FTX, de nombreux étrangers dépensiers qui travaillaient pour l’entreprise et stimulaient l’économie locale auraient fui l’île. Par conséquent, la situation se montre absurde. Les agents de sécurité bahamiens se retrouvent à garder des bâtiments presque vides.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Krull avatar
Krull

À l'angélisme des intercesseurs du système monétaire actuel, j'oppose la DeFi, les actifs numériques et le metaverse. Juriste au Luxembourg, je m'intéresse aux fonds d'investissement en cryptomonnaies.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !