A
A

D’après le CTO de Ripple, voici les trois choses qui ont entraîné FTX dans la panade

lun 12 Déc 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Depuis le début du mois de novembre, l’affaire FTX est toujours aussi présente dans les mémoires. Dans les médias, de nombreuses personnalités ont donné leurs points de vue sur la question, la majorité attribuant la responsabilité de ce fiasco à l’équipe dirigeante de l’entreprise, en l’occurrence Sam Bankman-Fried. Pour sa part, David Schwartz, le CTO de Ripple, s’est récemment lancé dans un exercice d’autopsie de FTX. Il a retenu trois points majeurs qui auraient conduit l’exchange de cryptos à la faillite.

David Schwartz, Ripple, Crypto, FTX, SBF

En plus de ces points, il évoque la fraude et l’incompétence des responsables de FTX

En fin de semaine dernière, David Schwartz, le CTO de Ripple, s’est prononcé sur l’affaire FTX. Il a énuméré trois choses qui ont « horriblement mal tourné » pour l’entreprise et qui l’ont conduite à sa perte. La première est le fait que les actifs en fiat des clients de FTX aient été laissés sur les comptes d’Alameda et utilisés par cette dernière. La deuxième est le mélange des dépôts des clients de FTX avec des actifs de spéculation. La dernière concerne la prise de risque démesurée d’Alameda et FTX. Ici, David Schwartz indique que tout porte à croire qu’il n’y a eu aucune stratégie de gestion efficace des risques.

De plus, David Schwartz estime que l’effondrement de FTX est le fruit de l’incompétence et de la fraude des dirigeants. Pour lui, rien ne pourra désengager la responsabilité de SBF, comme le voudraient certaines personnalités de l’industrie crypto. À cet effet, il a évoqué un scénario dans lequel FTX aurait été victime de malchance. Il a envisagé qu’au cours d’un long marché baissier, la malchance peut amener beaucoup de sociétés à fermer boutique. Mais cela ne pourrait toujours pas dédouaner SBF, a-t-il indiqué.

L’avis du CTO de Ripple

En ce qui concerne les personnes qui essayent de protéger SBF, Schwartz s’en est pris à Kevin O’Leary. Ce dernier a récemment déclaré qu’il faut considérer que SBF n’a pas commis de crime, mais a plutôt fait des erreurs. Il a également déclaré qu’il fait toujours confiance à l’entrepreneur crypto.

« Peut-être que sa pensée est : ‘beaucoup de gens ont perdu beaucoup d’argent pendant le marché baissier. Mais SBF a fait en sorte que je m’en sorte bien, donc je referais affaire avec lui’. Je ne suis pas sûr qu’il y ait une autre explication possible », a écrit Schwartz.

Pour David Schwartz, il n’y a aucun doute. SBF est totalement responsable de la situation de FTX aujourd’hui. Il poursuit qu’il n’y a aucun élément prouvant qu’il y avait erreur dans la gestion des actifs de l’exchange crypto.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !