A
A

Des escrocs ont volé environ 500 millions de dollars à des francophones, via les cryptos

dim 11 Déc 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La promesse des actifs numériques de multiplier rapidement les investissements a attiré des millions de personnes vers des plateformes de mauvaise foi, au cours de ces dernières années. On ne compte plus les arnaques, ni le nombre de victimes, tellement elles sont nombreuses. Récemment, des chercheurs ont découvert un système qui a réussi à prendre près de 500 millions de dollars, via des cryptos, à des utilisateurs francophones. Décryptage.

Scam Alert

CryptoLabs, un système bien organisé et sophistiqué

Le monde des actifs numériques est habitué aux arnaques. Mais il y en a très peu qui ciblent spécifiquement le monde francophone. Il y a quelques jours, des chercheurs de Group IB, une société spécialisée dans la lutte contre les cyber-crimes a révélé dans un rapport, l’existence de CryptoLabs. C’est un vaste réseau d’escroquerie basé sur les cryptos.

Actif depuis 2018, le système aurait jusque-là, causé un préjudice de près de 500 millions de dollars, en ciblant uniquement les francophones. Les pays où il a fait le plus de victimes sont la France, la Belgique et le Luxembourg.

Le rapport a été ralayé sur Twitter

« CryptosLabs est une entreprise illicite bien organisée. Elle dispose d’une hiérarchie de caïds, d’agents commerciaux, de développeurs et d’opérateurs de centres d’appels. Collectivement, ils pourraient avoir gagné jusqu’à 480 millions d’euros depuis son lancement. D’un point de vue opérationnel, c’est une entreprise informatique rentable bien organisée et entièrement automatisée », indique le rapport de Group IB.

Quid de son modus operandi ?

CryptoLabs crée de faux sites internet censés appartenir à des banques et à des sociétés de crypto grand public. Group IB a indiqué que CryptoLabs contrôle pas moins de 300 faux domaines. Ceux-ci couvrent notamment des organisations de cryptos, de fintech, des entreprises bancaires et de gestion d’actifs. Ceci, afin de convaincre ses victimes d’acheter de fausses actions, des NFT et des cryptos. Les sites offrent généralement des retours sur investissements assez intéressants.

Le rapport fait remarquer qu’avec les interfaces logicielles bien développées de ses sites, CryptoLabs donne aisément un sentiment de légitimité. Le système investit tellement dans sa communication en ligne que les moteurs de recherche incitent les utilisateurs à cliquer sur ce qu’ils croient être une entreprise légitime.

« (…) Les visiteurs doivent d’abord saisir leurs coordonnées pour y accéder. Ensuite, le centre d’appels de l’escroc est prévenu et contacte ensuite la victime. De faux vendeurs, managers ou investisseurs guident ensuite les utilisateurs à travers un processus de vérification avec un droit d’entrée de 300 dollars et de multiples documents à signer. Une fois leur demande approuvée, les utilisateurs se voient présenter une plate-forme de négociation d’apparence lucrative. Si les utilisateurs souhaitent effectuer un retrait, ils doivent payer des frais supplémentaires », a-t-on lu dans le rapport.

Malheureusement, le système est toujours en activité et continue de faire des victimes.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !