A
A

Les documents proviennent d'agence chinoise, dixit Do Kwon

lun 19 Juin 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Ariela R.

Do Kwon, fondateur de Terraform Labs, a récemment comparu devant un tribunal au Monténégro. Il devait répondre aux accusations de falsification de documents de voyage et de liens financiers avec Milojko Spajić. Bien évidemment, Do Kwon nie toutes ces accusations.

Un portrait de Do Kwon à côté duquel figure des menottes
Do Kwan refuse les accusations de falsification de passeport
Do Kwon accusé de falsification de passeport et interpellé au Monténégro (Source : Twitter)

Do Kwon accusé de falsifier des documents de voyage

Interpellé au Monténégro en mars 2023, Do Kwon a affirmé devant le tribunal monténégrin qu’il ignorait que ses passeports étaient falsifiés. Selon ses dires, il avait obtenu ces documents par le biais d’agences tierces recommandées par des connaissances. Il a déclaré avoir reçu un passeport costaricain et un passeport belge par le biais de ces agences. Kwon a également mentionné qu’il utilisait son passeport costaricain depuis des années et qu’il n’avait donc aucune raison de douter de son authenticité.

Les procureurs ont demandé à Kwon de fournir plus de détails sur ces agences. Mais il a affirmé ne pas se souvenir exactement et a seulement mentionné que le nom de l’agence était en chinois. Cette déclaration a suscité des interrogations quant à la véracité de ses affirmations.

Do Kwon nie tout lien financier avec le chef du parti Europe Now

Lors de sa comparution au tribunal, Do Kwon a aussi nié les allégations selon lesquelles il aurait fait des dons financiers à Milojko Spajić. Il s’agit de l’ancien ministre des Finances du Monténégro et actuel chef du parti Europe Now. Des rapports indiquent que Kwon aurait contacté Spajić par le biais d’une lettre envoyée à plusieurs responsables monténégrins avant les élections.

Les avocats de Kwon ont catégoriquement nié ces allégations. De son côté, Spajić a également déclaré ne pas avoir de lien avec Kwon. Cependant, les liens financiers présumés entre les deux ont été largement rapportés par les médias monténégrins.

Do Kwon clame haut et fort son innocence. Malheureusement, il semble avoir du mal à trouver des preuves de son innocence. La décision judiciaire sur les accusations de falsification est attendue le 19 juin. En attendant ce jour, Do Kwon reste détenu à Monténégro. Sa libération sous caution a néanmoins été approuvée. En tout cas, c’est une affaire à suivre. Elle aura certainement des répercussions importantes sur l’avenir de Kwon et de Terraform Labs

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Ariela R. avatar
Ariela R.

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.