A
A

ETF Bitcoin : Un danger pour la reine des cryptos ? Avis de Samson Mow

jeu 09 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Investissement

Le débarquement des mastodontes financières dans la cryptosphère, éditeurs de produits inédits comme les ETF Bitcoin ou Ethereum, constituerait une menace pour l’avenir du bitcoin. L’ancien PDG de BitMex, Arthur Hayes, a déjà abordé le sujet il y a quelques jours. Aujourd’hui, un autre poids lourd de l’industrie crypto a mis en garde sur un éventuel danger guettant le bitcoin dans ce contexte de déploiement massif d’ETF Bitcoin au comptant. Zoom !

Logo de bitcoin séparé par un éclair, mentions "bitcoin institutionnel" et "bitcoin libre"

Le bitcoin menacé par les ETF ?

Beaucoup espèrent une ruée de nouveaux investisseurs dans le bitcoin une fois les ETF Spot Bitcoin validés par la SEC. Rien qu’une spéculation autour de ces nouveaux instruments financiers a propulsé le bitcoin vers les hauteurs. Il a franchi la barre des 35 000 dollars pour la première fois depuis plusieurs mois à l’occasion.

Attention, un danger plane sur le bitcoin

« Nous pourrions voir le Bitcoin divisé entre ‘BTC institutionnel’ et ‘BTC libre’ dans les années à venir. Les pièces détenues par des ETF ou des dépositaires pourraient ne pas être autorisées (ou limités par des frictions) à réintégrer le marché libre des pièces détenues par les dépositaires eux-mêmes. »

En reprenant ce tweet du CSO de BlockStream, U°Today a mis en exergue un « avertissement majeur » concernant l’avenir du bitcoin à l’attention des bitcoiners et de la communauté crypto. L’intervention de Samson Mow parle en effet d’une possibilité de scission du bitcoin en deux une fois que BlackRock, Fidelity, VanEck et consorts débarquent dans le marché des cryptomonnaies avec leurs ETF au comptant sur le bitcoin.

Cette alerte, il l’a émise lors d’une récente interview vidéo accordée à Crypto Negocios. À son avis, les géants financiers ne manqueront pas de bloquer les bitcoins en leur possession pour former ce qu’il a nommé « bitcoin institutionnel ». Cette catégorie de bitcoins ressemblera beaucoup plus aux actifs cryptos brûlés, c’est-à-dire envoyés dans des « dead wallets ». Donc, irrécupérables.

De l’autre côté évoluera le « bitcoin normal », lequel aura plus d’utilité vu qu’il continuera de s’échanger au niveau des utilisateurs et des commerces. Il a donc plus d’utilité que les BTC des institutions.

N’empêche que l’entrée de Blackrock et compagnie dans le secteur est un bon signe. Sachant que ce dernier fait partie des plus grands gestionnaires de fonds avec ses milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Le message est passé : la crypto-phare constitue « une classe d’actifs investissable et le futur actif de réserve ».

La reine des cryptos, sur le droit chemin ?

Beaucoup attendent du bitcoin une performance digne de son ATH de novembre 2021. Si certains lui accordent un bull run dès l’approbation des ETF Spot BTC, d’autres attendent le halving du mois d’avril 2024, la période de division par deux des récompenses des mineurs.

Pour le moment, le BTC s’échange à 36 765 dollars, ce qui représente une hausse de 33 % sur 30 jours. (Source : Coingecko)

En ce qui concerne les dangers des ETF, notons qu’Arthur Hayes a déjà fait montre d’inquiétude quant à leurs impacts sur les principes fondamentaux de Bitcoin.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.