la crypto pour tous
A
A

Ethereum : deuxième panne en 24 heures, faut-il s’inquiéter ?

sam 13 Mai 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Blockchain

Les pannes techniques sur le réseau d’une blockchain ne sont pas courantes. Mais lorsqu’elles arrivent, ou que pire, elles deviennent répétitives, elles peuvent impliquer des conséquences dommageables pour toutes les parties prenantes.

Le logo d'Ethereum

La deuxième panne en 24 heures du réseau Ethereum préoccupe

Le réseau Ethereum est-il confronté à un défi inattendu ? Rien ne permet de le dire dans l’absolu. Mais ces dernières 24 heures ont suscité une vague d’inquiétudes au sein de la communauté crypto.

En cause, une panne qui a entraîné, vendredi, l’arrêt des opérations de finalisation des blocs sur le réseau. C’est-à-dire que la procédure de validation et d’intégration de nouveaux blocs à la blockchain Ethereum a été interrompue.

Il est vrai que les choses sont rapidement rentrées dans l’ordre. Pour autant, la situation est préoccupante pour nombre d’utilisateurs. En effet, c’est la deuxième fois, entre le jeudi 11 et vendredi 12 mai que la blockchain Ethereum subit la même panne technique.

Un problème dont on ne connaît pas encore les causes réelles. Certains évoquent un bug du système ou des difficultés en lien avec le protocole du réseau. « Pour être en mesure de dire si la situation est due à la conception du protocole ou à un bug, nous devons d’abord comprendre ce qui s’est réellement passé », a déclaré, Toghrul Maharramov, développeur de la startup d’infrastructure Ethereum Scroll. 

La réponse de l’expert n’est pas de nature à rassurer la communauté crypto. D’après le tweeto Superphiz.eth, il faudrait se préparer déjà à une troisième panne. « La deuxième vague est terminée, mais je m’attends à une troisième », a-t-il tweeté notamment.

L’inquiétude règne également du côté de l’exchange DYdX qui lui ne veut visiblement prendre aucun risque. Dans un communiqué, la plateforme a annoncé qu’elle suspendait temporairement les dépôts. Ceci, en continuant « à surveiller et à enquêter sur ce problème ».

Un choix pertinent, dans une certaine mesure, quand on connaît les impacts que peuvent avoir les anomalies de performance d’une blockchain. Celles-ci impliquent généralement des retards dans l’exécution des transactions. Si elles n’entraînent pas une augmentation des frais engendrés par ces dernières.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.