A
A

Europe : Un haut cadre met en garde les influenceurs crypto concernant MiCA

jeu 03 Nov 2022 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Cette année, l’Union européenne a mené plusieurs études pour protéger les investisseurs cryptos des risques liés à cette industrie. Elle a proposé un vaste projet de loi qui couvre l’ensemble du secteur crypto, y compris les NFT. Les fonctionnaires du Parlement européen ont voté à 28 contre 1 en faveur de ce projet qui vise à mieux réglementer les marchés crypto. Alors qu’un dernier vote se prépare avant le déploiement du règlement MiCA, on découvre que celui-ci contient des clauses pouvant affecter les influenceurs de la nouvelle industrie.

union europeenne, crypto, MiCA

Le règlement MiCA cible-t-il les influenceurs crypto ?

Finalisé en septembre, le règlement MiCA est une série de réglementations radicales sur l’industrie des cryptomonnaies. L’Union européenne se prépare à déployer ce règlement à travers un vote final. Pour les analystes crypto, MiCA pourrait freiner l’adoption des cryptos dans le monde, et surtout en Europe.

Toutefois, les régulateurs considèrent que ce règlement va aider à lutter contre le blanchiment d’argent dans la nouvelle industrie. Alors qu’on pensait que la série de réglementations ne porte que sur les actifs numériques, il apparait qu’elle contient des clauses, en petits caractères, qui affectent les influenceurs crypto.

En effet, le directeur de la stratégie et des politiques européennes de Circle a mis en garde les influenceurs crypto, ce 1er novembre à travers une publication sur Twitter. Patrick Hansen a déclaré : « Attention aux influenceurs de cryptomonnaies : commenter ces actifs dans les médias sociaux sans divulgation et profiter des effets de cette situation sera considéré comme une manipulation de marché dans l’UE une fois que MiCA sera en vigueur ».

Les influenceurs dans le viseur des autorités européennes

Une réglementation dont la gestion reste floue

Selon les régulateurs européens, le règlement MiCA est une avancée qui rendra les pays de l’Union européenne plus attrayants. À ce propos, le rapporteur du règlement MiCA, Stefan Berger, a déclaré : « Si l’Europe veut être un acteur important dans le secteur crypto, nous avons besoin de cette réglementation pour créer la confiance, pour créer des entreprises qui innovent dans toute cette sphère ».

La confiance, un facteur clé

Cependant, le mode de surveillance et d’application du règlement MiCA n’est pas encore clair. Dans ce contexte, tous les acteurs crypto n’ont pas véritablement confiance en cette série de réglementations. Beaucoup sont convaincus que celle-ci rendra les choses plus difficiles pour la crypto.

Le règlement MiCA existe pour protéger les consommateurs des risques liés à la crypto. Mais, pour de nombreux analystes, il va surtout empêcher les acteurs crypto de pleinement contribuer au développement du secteur. 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !