A
A

Faux audits crypto : Elisabeth Warren en parle

jeu 23 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Ariela R.
S'informer Regulation Crypto

Les audits fictifs existent bel et bien dans le secteur des actifs numériques. La sénatrice démocrate Elisabeth Warren et son collègue Ron Wyden ont exhorté l’organisme américain de surveillance d’audit de lutter contre les faux audits crypto.

Portrait de la sénatrice Elisabeth Warren avec le logo Bitcoin.
Les sénateurs Warren et Wyden luttent contre les faux audits crypto

Elisabeth Warren et Ron Wyden veulent à tout prix mettre fin aux faux audits crypto 

La sénatrice Warren est une élue démocrate qui a siégé au Sénat des États-Unis depuis 2013. Elle est membre du comité sénatorial des banques qui supervise la SEC. Cette dernière joue un rôle important dans la mise en place d’une réglementation crypto stricte aux États-Unis. 

Quant à Wyden, c’est un élu démocrate qui occupe le poste de président de la commission sénatoriale des Finances. 

Warren et Wyden connaissent très bien le monde crypto. Et pour instaurer un cadre réglementaire adapté, ils unissent leur force pour arrêter les faux audits crypto. Dans une lettre conjointe, les deux personnalités demandent en effet à l’organisme américain de surveillance des audits de prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à cette pratique. 

D’après eux, les audits fictifs d’entreprises crypto induisent le public en erreur. Mais pas seulement ! Les faux audits crypto portent aussi atteinte à l’intégrité de l’ensemble des systèmes d’audit. Ils vont même jusqu’à dire que les faux audits sont à l’origine des tensions récentes constatées au sein du système bancaire américain.

Le PCAOB confronté à des limites statuaires

Le PCAOB (Public Company Consulting Oversight Board) assure la surveillance des sociétés d’audit américaines. Comme Warren et Wyden, la présidente de cet organisme se dit être préoccupée par « les faux audits crypto ». Dans une lettre adressée aux législateurs, elle reconnait toutefois que le PCAOB est confronté à des limites statuaires. Le rôle du PCAOB reste très limité quand il s’agit de règlementer les audits de certaines sociétés de crypto.

L’appel des deux sénateurs vise avant tout à protéger les sociétés crypto et les investisseurs des faux audits crypto. Certes, le chemin à faire pour stopper ce genre de pratique est encore long. Mais au moins, les entités concernées acceptent son existence.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Ariela R. avatar
Ariela R.

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.