A
A

Finance : Bruxelles impose la gratuité des virements aux banques de l’UE

mar 27 Fév 2024 ▪ 3 min de lecture ▪ par Fenelon L.
Réglementation

Lundi 26 février 2024, l’Union européenne a adopté un règlement qui imposera aux banques, dès 2025, de proposer des virements instantanés au même tarif que les virements standards. Une petite révolution de la finance qui devrait booster l’usage de ce service encore marginal.

La BCE revolutionne la finance

Une offre de virements instantanés bientôt généralisée

Une petite révolution bancaire se prépare en Europe. Lundi, Bruxelles a adopté un règlement qui imposera le virement instantané à toutes les banques de la zone euro d’ici octobre 2025. 

Concrètement, elles devront permettre d’envoyer ou de recevoir des fonds en moins de 10 secondes, 24h/24 et 7j/7, sans surcoût.

Actuellement, la majorité des établissements bancaires français facturent 1€ par virement instantané. Demain, ces frais additionnels seront proscrits, au grand dam des banques qui devront revoir leur politique tarifaire et leurs systèmes informatiques.

Cette gratuité obligatoire est une petite révolution. Certes, quelques banques en ligne comme Boursorama ont déjà sauté le pas. Mais en 2025, tous les acteurs bancaires français et européens devront s’y plier.

Pour les particuliers, c’est aussi un changement d’habitudes qui se profile. Aujourd’hui, seul 1 virement sur 20 est réalisé de manière instantanée dans l’hexagone. La simplicité et l’interopérabilité transfrontalière pourraient faire décoller les usages

Des défis techniques à relever pour les banques

Pour les banques françaises, ce règlement européen implique des mises à jour techniques, afin de fluidifier et sécuriser les transactions. Il leur faudra renforcer les systèmes de vérification, pour contrôler en un éclair l’identité du bénéficiaire et éviter les erreurs ou les fraudes.

Autre défi : gérer une forte hausse des volumes de virements instantanés, avec des systèmes capables de traiter des milliers de transactions simultanées sans temps de latence. Sur ce plan, les banques 100% en ligne, à la pointe de la technologie, semblent mieux armées.

Côté finances, la mise en conformité entraînera des coûts significatifs, surtout pour les petits établissements qui pourraient éprouver des difficultés à respecter le calendrier serré fixé par Bruxelles.

Les grands gagnants restent évidemment les clients particuliers et professionnels européens, qui bénéficieront de transferts d’argent transfrontaliers ultra-rapides et à moindres frais. Une avancée décisive pour le projet d’intégration de la zone euro.

Avec cette réglementation ambitieuse, l’UE parie sur un décollage spectaculaire des virements instantanés encore marginaux actuellement. Il faudra donc attendre 2025 pour juger si son pari de la gratuité et de l’interopérabilité porte ses fruits.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.