A
A

Finance : La banque centrale argentine va disparaître ! Javier Milei compte honorer sa promesse de campagne

lun 27 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Paiement

Lors de sa campagne pour l’élection présidentielle en Argentine, Javier Milei avait promis qu’il œuvrerait, une fois élu, à supprimer la banque centrale du pays. Maintenant que c’est chose faite, une rumeur émerge sur ce projet financier. Certains affirment qu’il ne s’agirait que d’une promesse de campagne que le nouveau locataire de la Casa Rosada ne compte pas honorer. Javier Milei qui compte redresser les finances publiques du pays a formellement démenti ces allégations.

Finance : Javier Milei tient à sa promesse de fermer la Banque Centrale

La suppression de la banque centrale argentine, un projet non négociable

Javier Milei reste fidèle à sa promesse de campagne concernant la fermeture de la banque centrale du pays. Dans une déclaration récente, partagée sur X (précédemment Twitter), le président élu argentin a insisté sur le fait que cette décision financière est une « question non négociable ».

Le dirigeant intervient ainsi pour dissiper les « fausses rumeurs » qui ont circulé ces derniers jours, remettant en cause la concrétisation effective de cette promesse de campagne. Une intervention qui survient alors que ce dernier constitue son équipe gouvernementale.

Selon les analystes, certaines des récentes nominations faites dans ce cadre laissent penser que Javier Milei pourrait assouplir sa politique financière. C’est le cas de la désignation de l’économiste Osvaldo Giordano à la tête de l’administration de la sécurité sociale argentine (ANSES).

Ce choix laisse présager un glissement de la politique radicale de Javier Milei, vers une position un peu plus modérée. Tout comme la nomination d’Horacio Marin comme patron de la société pétrolière YPF, nationalisée en 2012. Quoi qu’il en soit, la mise en œuvre de cette politique visant à redresser les finances publiques de l’Argentine ne sera pas aisée.

Javier Milei insiste sur la fermeture inévitable de la banque centrale argentine

Une mesure dont l’application n’est pas gagnée !

Comme la dollarisation de l’économie argentine, certains experts estiment que la suppression de la banque centrale est une option financière incertaine, voire difficile à mettre en œuvre. Ceci, en raison notamment de l’existence de défis politiques importants.

Parmi ceux-ci, la présence limitée de la coalition libertaire de Javier Milei au Congrès et l’absence de gouverneurs provinciaux. On évoque aussi la nécessité, pour le président élu, de naviguer et de répondre aux exigences du bloc conservateur dominant.

C’est un niveau de complexité supplémentaire qui s’ajoute à la concrétisation du choix financier du nouveau président argentin. Surtout lorsqu’on sait que le soutien public de ce bloc a joué un rôle déterminant dans la victoire, lors du récent second tour des élections. L’équilibre des aspirations de la coalition libertaire d’avec celles des conservateurs exige du président élu des manœuvres politiques habiles. Alors que le nouveau dirigeant prend fonction en décembre, sa capacité à traduire sa rhétorique de campagne en une démarche financière réalisable, sera suivie de près. Notamment par la communauté crypto qui devrait réaliser que, contrairement aux apparences, Javier Milei n’est pas le pro bitcoin qu’il prétend être.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.