Bitcoin (BTC) : qu’est-ce qu’une whale ?

sam 13 Nov 2021 ▪ 13h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Impellizzeri

Dans le jargon des cryptomonnaies, on utilise le terme whale pour qualifier un investisseur qui possède de nombreux Bitcoins. Le nombre de BTC nécessaire varie selon les sources, mais on peut dire qu’un individu peut être considéré comme une baleine (sa traduction française) à partir de 1.000 BTC.

Les whales peuvent jouer un rôle crucial et déterminant sur les cours des cryptomonnaies. Il faut donc être particulièrement prudent avant d’investir sur certains projets et vérifier le nombre de baleines présentes dessus.

Pourquoi a-t-on choisi cette expression pour désigner les gros détenteurs de Bitcoins ?

Dans le monde de la finance, on désigne les petits investisseurs novices sans trop d’expérience comme des fishs (poissons). Ils font généralement pas mal d’erreurs et n’optimisent quasiment jamais leurs investissements. C’est grâce à eux que des investisseurs plus expérimentés, les sharks (requins) peuvent gagner de l’argent.

Cependant, les requins ne sont pas les plus gros poissons qui vivent dans l’océan. Le plus gros être vivant dans la mer, qui est d’ailleurs un mammifère et non pas un poisson, est la baleine bleue. Sa taille est considérable et peut atteindre 30m, tandis que son poids près de 200 tonnes. De ce fait, c’est tout naturellement que l’expression whale a été choisie pour désigner, à l’origine, les détenteurs de beaucoup de BTC.

De nos jours, l’expression baleine est utilisée sur l’ensemble des cryptomonnaies. Tous les individus qui possèdent un grand nombre de tokens d’un projet sont appelés whales, ce terme n’étant plus destiné uniquement au Bitcoin.

Qui sont les baleines ?

Dans la plupart des cas, les baleines sont ceux qu’on appelle les « early investors », c’est-à-dire les personnes qui ont cru au projet avant les autres et qui ont pu ainsi se procurer un grand nombre de jetons lorsque le prix était accessible. Grâce à la popularité croissante du projet, leurs jetons ont ainsi pu prendre beaucoup de valeur et leur procurer une fortune colossale.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que même des personnes qui possèdent une grande partie des tokens d’un projet ne sont pas forcément des baleines. En effet, si l’actif numérique possède un faible marketcap, cela ne fait pas de cette personne une baleine à l’échelle des cryptomonnaies dans leur ensemble.

Il est difficile de pouvoir dire à partir de quand on peut considérer qu’un individu est une baleine. Toutefois, à partir du moment où une personne est capable de faire plonger ou grimper les cours à elle seule, sur un projet fortement capitalisé, on peut considérer qu’il s’agit d’une whale.

Quel impact peut avoir une baleine sur les cours ?

Une baleine peut avoir un pouvoir énorme sur l’évolution des cours. En effet, du fait de son grand nombre de jetons, elle est capable de faire la pluie et le beau temps et d’impacter les cours dans le sens qu’elle le désire.

Lorsque les jetons d’un cryptoactif sont répartis entre les mains de quelques personnes, alors elles peuvent décider comme bon leur semble de l’évolution des cours. Il est très dangereux en tant que petit investisseur de placer son argent sur de telles cryptomonnaies car les baleines vont manipuler les cours afin de faire de l’argent sur les crypto-investisseurs n’ayant aucun pouvoir.

Pour vérifier si certains projets sont dans une telle configuration, il est possible de consulter des sites tels que Etherscan ou Bsccan pour les tokens ERC-20 ou BEP-20. En analysant les hodleurs dans ces projets, on peut alors déterminer si on risque de devoir faire face à de grosses baleines qui pourraient éventuellement poser problème.

Conclusion sur les whales

Les whales sont des crypto-investisseurs qui possèdent un grand nombre de jetons sur un projet donné. Le montant qui doit être en leur possession varie d’un projet à un autre et d’une personne à une autre, mais toutes les baleines ont la particularité de pouvoir impacter les cours à cause du grand nombre de jetons qu’elles possèdent.

Il est important d’éviter d’investir sur des projets où les tokens sont répartis entre seulement quelques whales. Dans cette configuration, les baleines peuvent alors en profiter afin de dégager un maximum de profits sur le dos de petits investisseurs qui n’y connaissent pas grand-chose.

Retour au lexique

A
A
Nicolas Impellizzeri

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 58 575,34 $ 2.16%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 441,26 $ 3.26%
DEFI (DEFIPERP) 12 552,70 $ 2.06%
MARKETS (ACWI) 104,68 $ 1.27%
GOLD (XAUUSD) 1 783,36 $ -0.47%
TECH (NDX) 16 411,42 $ 2.41%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.32%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847160 £ -0.03%
CRUDEOIL (USOIL) 70,85 $ 3.95%
IMM. US (REIT) 2 780,20 $ 1.7%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email