Qu’est-ce que le crosschain ?

sam 30 Oct 2021 ▪ 6h30 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Impellizzeri

Le terme crosschain provient de l’anglais et peut être traduit approximativement en français par « inter-chaîne ». Dans l’univers des cryptomonnaies, c’est une expression qui est utilisée lorsqu’on parle de faire communiquer différentes blockchains entre elles.

Dans cet article, nous allons voir ensemble en quoi consiste exactement le crosschain et pourquoi c’est quelque chose qu’il est nécessaire de mettre en place afin de favoriser l’essor des différentes crypto-monnaies dans le futur.

Est-ce important de pouvoir permettre des transactions inter-chaînes ?

Jusqu’il y a peu, il était impossible pour deux blockchains avec des architectures différentes de pouvoir interagir entre elles. De ce fait, on se retrouvait donc avec plein d’actifs numériques différents qui essayaient chacun de faire mieux qu’un concurrent et voulant s’accaparer une niche bien précise dans l’industrie.

Cela impliquait donc de devoir faire un choix pour les programmeurs qui désiraient mettre au point une solution blockchain pour leur entreprise ou de créer une Dapp (Decentralised Application) en se servant du réseau d’une seule crypto-monnaie, puisque les différents actifs numériques présents sur le marché ne pouvaient pas communiquer entre eux et qu’il était nécessaire d’effectuer des opérations en vase clos sur un réseau bien précis.

De nos jours (juillet 2021), certaines cryptos peuvent communiquer entre elles, que ce soit pour effectuer des échanges de valeurs les unes envers les autres (Atomic Swap) ou bien pour s’échanger des informations qui peuvent aider un smart contract à se réaliser (Oracle).

Cependant, il faut avouer qu’on en est encore qu’aux balbutiements des ces opérations inter-chaînes et que ce que l’on est capable de faire à l’heure actuelle reste relativement basique. Il faudra encore pas mal d’années avant que des actifs numériques qui possèdent des protocoles différents puissent communiquer entre eux de façon fluide sur la plupart de leurs aspects.

Quelles sont les cryptomonnaies concernées par le crosschain ? Est-ce difficile à mettre en place ?

Le crosschain n’est malheureusement pas quelque chose de facile à mettre en place. En effet, chaque blockchain possède son propre mode de fonctionnement et faire communiquer deux chaînes entre elles implique de programmer des lignes de code qui permettent de prendre en compte ces différentes spécificités pour que les opérations se déroulent sans le moindre problème.

Pour chaque transaction crosschain entre deux blockchains, il faut donc mettre au point un système bien particulier pour les faire communiquer entre elles. Lorsqu’on veut faire communiquer une autre paire de blockchain, il est donc nécessaire de programmer un nouveau système pour que cela soit possible. Et ne parlons même pas de vouloir faire communiquer 3 chaînes ou plus entre elles, sans compter toutes les mises à jour des réseaux qui peuvent nécessiter de changer ce qui a déjà été codé.

Comme nous pouvons nous en douter, ce n’est donc pas quelque chose de trivial à mettre en place et cela ne se fera pas du jour au lendemain. Tout au plus, les fonctionnalités de base pourront faire des opérations crosschain, mais faire communiquer entièrement deux blockchains entre elles est très complexe, surtout si on prend en compte que certaines d’entre elles ne peuvent pas effectuer certains types d’opérations que d’autres peuvent.

Dans un premier temps, il est donc évident que les programmeurs vont privilégier les transactions crosschain entre des actifs numériques fortement populaires afin de permettre au plus grand nombre de profiter de cette nouvelle technologie. De plus, cela concerne dans un premier temps uniquement les fonctionnalités basiques. Au fil du temps, les communications inter-chaînes deviendront alors plus complètes et il sera possible à plusieurs blockchains de pouvoir effectuer des opérations les unes envers les autres.

Conclusion sur les opérations crosschain

Le crosschain est quelque chose d’intéressant qui permet de résoudre un gros problème actuel rencontré par les cryptomonnaies, à savoir la communication entre deux blockchains différentes. Dans la plupart des cas, il n’est pas possible pour deux crypto-actifs de pouvoir communiquer entre eux s’ils ne fonctionnent pas sur la même blockchain, ce qui n’est pas très pratique.

Bien sûr, il est possible d’effectuer quelques opérations de base entre des blockchains différentes au moment où nous rédigeons ces lignes, mais ce n’est pas encore vraiment quelque chose de révolutionnaire et de très facile à prendre en main. Cependant, l’avenir semble assez prometteur sur les communications inter-chaînes, ce qui devrait simplifier l’utilisation des actifs numériques et donc, permettre leur démocratisation.

Retour au lexique

A
A
Nicolas Impellizzeri

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 54 565,12 $ -0.38%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 108,06 $ 0.19%
DEFI (DEFIPERP) 11 774,70 $ -2.59%
MARKETS (ACWI) 103,37 $ -2.44%
GOLD (XAUUSD) 1 791,76 $ 0.19%
TECH (NDX) 16 025,58 $ -2.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ 0.9%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847380 £ 0.81%
CRUDEOIL (USOIL) 68,16 $ -12.63%
IMM. US (REIT) 2 733,76 $ -2.78%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email