A
A

Qu’est-ce que le dark web ?

jeu 04 Nov 2021 ▪ 13h00 ▪ 4 min de lecture - par Nicolas

Le dark web est littéralement la partie sombre d’internet si on reprend la signification du terme anglais. Il s’agit en fait d’une section d’internet qui n’est accessible que via certains navigateurs spéciaux et qui regorge de choses toutes plus illégales les unes que les autres.

Dark Web Concept

Dans cet article, nous allons voir ensemble en quoi cette composante du net a été liée, et l’est d’ailleurs toujours en partie, avec les cryptomonnaies.

Quel est le rapport entre le dark web et les cryptomonnaies ?

Le dark web est un repère parfait pour les criminels qui sont à la recherche de produits illégaux ou qui veulent eux-mêmes proposer à des clients leurs services. Cependant, payer pour acquérir ou vendre certaines choses du dark web avec des virements bancaires, cela laisse des traces et permet de se faire repérer par les autorités en charge de lutter contre des trafics de toutes sortes.

Lorsque le Bitcoin est apparu, de nombreux criminels ont alors vu en cette cryptomonnaie une possibilité parfaite pour régler les achats sur cette partie sombre du net. Il faut dire qu’à l’époque, aucun KYC n’était requis pour acquérir des BTC et qu’il était très difficile de pouvoir placer un nom sur chaque wallet Bitcoin.

De ce fait, les cryptomonnaies ont été pendant la première partie de leur existence associées à des activités illégales opérées par des criminels. Même si désormais la plupart des transactions effectuées avec des actifs numériques sont faites dans des actions totalement légales, la réputation des cryptomonnaies qui sert à financer des activités illégales est toujours bien présente dans l’esprit de nombreux hommes politiques et régulateurs à travers le monde.

Pourquoi les actifs numériques ne sont-ils pas forcément un bon moyen de paiement ?

S’il était correct de dire que les premières transactions étaient utilisées par de nombreux criminels, cela n’est désormais plus totalement vrai. Il existe bien sûr encore des individus qui commettent des actions répréhensibles aux yeux de la loi avec du BTC, mais leur part est désormais inférieure aux activités illégales financées avec de l’argent cash.

De nos jours, la plupart des exchanges qui permettent d’acheter des cryptoactifs avec de l’argent fiat demandent de réaliser une opération de vérification d’identité (KYC). Sans accomplir cette étape, il est impossible de pouvoir se procurer des actifs numériques.

De ce fait, chaque adresse de wallet peut désormais être associée au nom d’un individu. Il est alors bien plus délicat pour un criminel de réaliser des transactions avec des cryptomonnaies car celles-ci peuvent être tracées facilement grâce au registre public qui enregistre toutes les transactions effectuées sur la blockchain.

Il existe certes encore le cas spécifique des cryptomonnaies anonymes, mais celles-ci seront très probablement à terme interdites sur la plupart des sites d’échange qui possèdent une licence d’exploitation délivrée par les autorités financières compétentes dans chaque pays.

Conclusion sur le dark web et le Bitcoin

A ses débuts, le Bitcoin était utilisé par un grand nombre de criminels dont l’identité était protégée du fait qu’il n’était pas nécessaire de lier un nom à une adresse de wallet lorsqu’on désirait acheter du BTC. De ce fait, cette cryptomonnaie servait de moyen de paiement sur le dark web, ce qui l’a longtemps fait passer pour une devise virtuelle utilisée presque exclusivement par des criminels.

De nos jours, il est nettement plus difficile de payer de façon anonyme avec des actifs numériques du fait des régulations mises en place et l’obligation de réaliser une procédure KYC pour réussir à obtenir des cryptoactifs sur la plupart des sites d’échange.

Retour au lexique

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas avatar
Nicolas

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 376,29 $ -0.51%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 232,04 $ -0.79%
DEFI (DEFIPERP) 2 977,40 $ -1.39%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document