A
A

Acheter du bitcoin (BTC) sans KYC : Est-ce possible ?

mer 29 Juin 2022 ▪ 19h15 ▪ 10 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Que ça soit clair dès le départ, les conseils permettant d’acheter du bitcoin anonymement que nous allons vous délivrer ici n’ont rien d’illégaux. Car nous sommes tous conscients que nos gouvernants ne manqueront pas de contrôler cet actif numérique pour diverses raisons. D’abord, il y a leur volonté de constituer une base fiscale unifiée. Ensuite, il y a cette contrainte de limiter, voire éradiquer, les opérations illégales comme les blanchiments d’argent. Et enfin, ils veulent garder leur mainmise sur nos activités, notre vie en général. Voici donc quelques conseils à prendre en compte.

Acheter du bitcoin sans KYC

Achat de bitcoins (BTC) : la voie la plus classique

Avant de vous livrer les astuces sur l’achat de BTC par voie anonyme, voyons d’abord comment cela pourrait se faire normalement.

1- Choix de l’exchange

Pour le moment, rares sont les banques autorisant l’achat de bitcoins en son sein. Raison pour laquelle il vous faut passer par les plateformes d’exchange de cryptomonnaies comme Binance, Coinbase, Kraken ou encore CEX.IO. Grâce à ces dernières, il vous sera possible d’échanger, en ligne, des euros ou des dollars américains contre la reine des cryptomonnaies.

Attention, on ne choisit pas aveuglément l’exchange crypto pour s’acheter du bitcoin. Prenez donc compte de :

  • sa sécurité : faute de quoi, vous allez souffrir comme Shane Rochman, un client de Coinbase victime de hack en 2021. Mieux vaut opter pour une plateforme qui utilise un stockage à froid hors ligne des actifs en cas d’impossibilité de transfert dans votre propre wallet ;
  • les frais : chaque plateforme d’exchange de cryptomonnaies établit des frais sur la base des transactions ou de la volatilité des prix dits frais de maker-taker. Attendez-vous à payer plus en choisissant les plateformes les plus sécurisées et plus importantes comme Coinbase ;
  • la disponibilité des coins : dans la majorité des cas, cela est mentionné sur le site spécialisé dans les ventes, achats de bitcoins ou d’ethers.

2- Approvisionnement du compte

L’achat de bitcoins demande une connexion à votre compte bancaire ou à une carte de débit en vue d’un transfert de fiat sur votre compte. Mais avant toute chose, il vous faudra fournir des informations personnelles de type numéro de sécurité sociale, sources de revenus ou encore pièce d’identité.

Attention, un compte approvisionné ne signifie pas achat de bitcoin automatique, mais possibilité d’en acheter.

3- Réalisation d’une commande

Un compte approvisionné vous autorisera l’achat de BTC. En ayant franchi cette étape, vous êtes à même de saisir le montant en fiat à échanger contre des bitcoins ou des ethers, moyennant des frais.

À noter que la valorisation de vos actifs dépendra du taux actualisé des actifs cryptographiques choisis. Un petit tour sur CoinGecko s’impose pour une meilleure vérification des prix du bitcoin. Pourtant, il existe des bourses d’exchange comme Coinbase Pro autorisant des ordres au marché et des ordres à cours limité.

4- Sécurisation d’actifs

Les novices en trading crypto se laisseront certainement tenter par le stockage de ces actifs dans leur propre wallet. Les plus avisés s’habituent néanmoins à la sécurisation de ses bitcoins chèrement acquis. L’option transfert dans un portefeuille crypto est un exemple de pratique très courante. Ce genre de portefeuille représente un endroit sûr pour stocker les actifs numériques.

Sinon, certains exchanges facilitent le transfert de bitcoins contenus dans le compte d’un investisseur vers un portefeuille plus sécurisé. Évidemment, l’aide d’un logiciel tiers ou d’un dispositif de stockage à froid comme les hardware wallets vous sera d’une grande utilité à l’occasion.

Dire que certaines plateformes n’autorisent pas ce genre de pratique. Autant se renseigner avant de s’inscrire et pouvoir acheter des bitcoins.

Remarque :

Si vous avez un compte Venmo, Cash App, Robinhood ou PayPal, sachez que ces plateformes de paiement numérique sont à même d’exaucer vos vœux d’achat de bitcoin. PayPal et Venmo, par exemple, autorisent le transfert d’avoirs dans un wallet crypto. Toutefois, ils gardent les clés privées de leurs clients et cela ne convient pas à certains investisseurs.

À leur opposé se trouve Robinhood qui vient de créer un portefeuille crypto acceptant le transfert des avoirs des clients sur un wallet crypto qui est le leur.

Et si vous avez bien suivi l’actualité bitcoin sur Cointribune, sachez qu’il existe à l’heure actuelle des banques qui facilitent l’achat de bitcoin par leur client. Tel est le cas d’Achieva Credit Union, une coopérative située en Floride, qui vient de lancer une application bancaire propice à ce type d’acquisition.

kyc know your customer

Acheter du bitcoin de manière anonyme en 5 étapes

Comme nous avons dit dès le départ, ces conseils vous permettront d’acquérir des bitcoins sans franchir les limites. C’est-à-dire, sans basculer dans l’illégalité.

1- Passer par les ATM

On enregistre à peu près 37 300 ATM de bitcoins à l’heure actuelle de part et d’autre le monde. Rien qu’au début de cette année, 3 000 distributeurs automatiques de BTC ont fait l’objet d’installation. Cela pour vous dire que leur démocratisation est bel et bien en marche.

Le processus d’achat de bitcoins via un ATM est simple. Il suffit de scanner le code QR de votre wallet crypto et saisir le montant de bitcoins voulu. Notez toutefois qu’il existe une certaine limite dans ce procédé ne réclamant pas de KYC. La quantité de bitcoins disponibles dans le portefeuille du guichet en fait partie.

Pour le moment, l’Europe compte moins d’ATM que les États-Unis : seulement 1 396 disponibles contre 32 807 ATM dans le pays de l’Oncle Sam. Ce qui représente une nouvelle limite concernant cette astuce pour les Européens.

2- Passer par le Peer-to-Peer (P2P)

Il existe des plateformes P2P comme LocalBitcoins sur lesquels on peut rencontrer des vendeurs. Cela favorise l’achat de bitcoins contre de la monnaie locale.

Environ 10 000 villes hébergent présentement des vendeurs affiliés à LocalBitcoins. Ce qui, à nos yeux, représente une grande opportunité pour les investisseurs à l’affût d’avoirs cryptographiques No-KYC.

Pensez néanmoins à vérifier les avis sur les vendeurs avant d’acheter quoi que ce soit. En effet, ceux qui accumulent moins d’avis positifs sont douteux. Et il se pourrait que certains policiers se cachent derrière un profil de vendeur pour les pays où ce genre d’activité est proscrit.

Concernant cette option, il ne vous sera imposé que la fourniture d’une adresse email et de votre nom d’utilisateur.

3- User d’une carte de débit prépayée

Ces cartes sont faciles d’accès dans des pays comme les États-Unis. Elles permettent un approvisionnement rapide d’espèces sans avoir à remplir des formalités bancaires. Donc, pas de KYC.

Une fois cette étape franchie, vous pouvez acheter des BTC sur n’importe quel exchange crypto.

4- Choisir un exchange décentralisé (DEX)

Les DEX se distinguent par leur promesse d’anonymat dans le cadre d’un achat de bitcoin. Peu connus du public, ces exchanges décentralisés sont à même de vous fournir des cryptomonnaies sans avoir à révéler votre identité.

Sauf que pour le moment, ces plateformes semblent difficiles à maîtriser. Sur CoinGecko, vous trouverez plus de 240 DEX dont les 5 premiers sont Uniswap (v3), Curve Finance, PancakeSwap (v2), Kwenta et Jupiter. À noter également l’existence de DEX comme AirSwap et Bisq. Ce dernier vous épargnera la phase vérification d’identité et vous promettra plus de sécurité pour vos avoirs. Puisqu’il n’exige pas le stockage de ceux-ci sur sa plateforme.

5- Choisir Crypton Exchange

Nous avons spécialement choisi cette plateforme No-KYC pour sa sécurité et la facilité offerte aux acheteurs de bitcoin. Tous les investisseurs du monde entier pourront bénéficier des commodités de cette bourse d’exchange crypto soutenue par Uptopia P2P. Sur Crypton Exchange, pas de censure ni surveillance possible : les recherches d’informations, les communications comme les partages de documents s’y font de manière anonyme et sûre.

Aucune coopération avec des services centralisés ou des organismes d’État n’a été faite par ses développeurs. Aucune demande de données personnelles ne se fera pour ses utilisateurs, vu que c’est un offshore numérique. Donc pas de divulgation des détails sur les transactions que vous comptez faire sur la plateforme. Également, vous y bénéficierez de frais de gaz minimes et d’une intégration facile dans la communauté Utopia.

L’achat de bitcoin, idem pour le crypton (CRP), le monero (XMR) et l’UUSD, sur Crypton Exchange se fait de la sorte :

  • ouverture d’un compte ;
  • dépôt d’avoirs en USDT sur le même compte par le passage à l’onglet « Finance », le choix de la paire BTC/USDT et le clic sur le bouton « Dépôt » ;
  • achat de bitcoins souhaités après avoir copié l’adresse pour le dépôt d’USDT.

Une fenêtre avec mention « Acheter du BTC » apparaîtra en cliquant sur « Market view ». Par la suite, vous n’avez plus qu’à mentionner la quantité de bitcoins à acheter et son prix. À noter que Crypton Exchange dispose d’une fonction « Calculer » grâce à laquelle estimer la valeur de vos avoirs en BTC et les frais associés à l’achat.

La question d’acheter du bitcoin de manière anonyme est pour le moment sensible. Bien sûr, nous espérons que vous vous en servirez pour d’éventuels investissements et non à des fins criminelles. Raison pour laquelle nous avons précisé dès le départ que l’État condamnera sans ambages toute initiative frauduleuse liée aux cryptomonnaies. La balle est toutefois dans votre camp.

Sources : HackerNoon ; Time

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 23 068,00 $ -0.42%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 694,30 $ -0.57%
DEFI (DEFIPERP) 3 527,60 $ -0.44%
MARKETS (ACWI) 89,44 $ -0.48%
GOLD (XAUUSD) 1 790,96 $ -0.18%
TECH (NDX) 13 008,17 $ -1.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,02 $ 0.31%
CURRENCIES (EURGBP) 0,846760 £ 0.2%
CRUDEOIL (USOIL) 89,36 $ -1.27%
IMM. US (REIT) 2 591,30 $ 0.68%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter