Bitcoin (BTC) : qu’est-ce qu’une clé publique, clé privée ?

lun 11 Oct 2021 ▪ 14h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Impellizzeri

Dans l’univers des cryptomonnaies, lorsqu’on parle de clés, on se réfère à la fois à la clé publique et à la clé privée qui forment ensemble les composantes d’un wallet qui permet de stocker ses actifs numériques

Ces deux clés sont nécessaires pour être en mesure de stocker de façon sécurisée sur un portefeuille de stockage ses cryptomonnaies ou d’avoir accès à celui-ci pour effectuer des transactions.

Qu’est-ce qu’une clé publique ?

La clé publique est, comme son nom le suggère, accessible à tout le monde. On peut la considérer comme un élément qui sert d’adresse pour accéder à une blockchain.

La clé publique est nécessaire lorsqu’on désire envoyer des actifs numériques à un individu ou lorsque qu’une personne souhaite nous transférer des cryptomonnaies. On peut la considérer comme l’équivalent du code IBAN des banques traditionnelles dans l’univers des cryptoactifs.

Une clé publique est composée de nombreux caractères dits hexadécimaux, c’est-à-dire composé de chiffres et de lettres allant de A à F. Dans la plupart des cas, cette clé publique est accompagnée d’un QR code qui facilite sa transmission à un tiers.

Qu’est-ce qu’une clé privée ?

Comme son nom l’indique, la clé privée n’est pas accessible à tout le monde. Il est important de la garder secrète, sans quoi il est possible pour un individu en sa possession d’accéder à notre portefeuille de stockage, lui donnant alors la possibilité de faire ce qu’il désire de nos actifs numériques.

La clé privée peut être considérée comme une clé qui permet d’ouvrir une porte. Dans notre cas, elle peut donc permettre l’accès à un portefeuille de stockage dont on connaît la clé publique. Sans cette dernière, il est impossible d’accéder aux cryptomonnaies stockées sur un wallet.

La clé privée est également utile pour effectuer des transactions depuis son portefeuille de stockage à un autre individu ou un exchange. Sans la posséder, il n’est pas possible de signer la transaction, ce qui empêche toute opération d’être effectuée.

Est-il obligatoire de posséder ces deux clés ?

Si on désire effectuer un transfert de cryptomonnaies à un individu, il n’est pas nécessaire de posséder la clé privée de cette personne, seule sa clé publique est nécessaire. Cependant, si on désire accéder aux actifs numériques qu’on possède sur son portefeuille de stockage, alors il est nécessaire de posséder notre clé privée.

Ces deux clés sont indispensables pour avoir un accès complet à son wallet et pouvoir effectuer toutes les opérations de son choix. En cas de perte de la clé publique, il est possible de la retrouver facilement. Cependant, si on perd sa clé privée, cela est impossible car il n’existe pas un genre de serrurier qui est capable de nous faire une copie ou de changer le barillet de la porte. Il est donc important d’en garder une copie quelque part, si possible en dehors de son ordinateur pour éviter les piratages.

Toutefois, il existe de nombreux portefeuilles de stockage qui peuvent s’occuper de gérer nos clés privées et publiques à notre place. En cas de perte d’accès à ces wallets, il est possible d’utiliser une phrase de récupération de 12 ou 24 mots qui permet de restaurer les accès et de nous rendre nos actifs numériques.

Conclusion sur la clé

La clé privée et la clé publique sont les deux composantes qui permettent d’accéder à un portefeuille de stockage. Celle qui est dite publique peut être comparée à l’adresse de son habitation, tandis que celle qui est dite privée symbolise la clé qui permet d’entrer à l’intérieur.

Toutefois, de nombreuses solutions sont disponibles de nos jours afin de ne plus s’embêter avec ce système de clés qui n’est pas toujours facile à gérer. En effet, on peut se connecter à des portefeuilles de stockage avec un pseudo et un mot de passe. Ceux-ci s’occupent ensuite de gérer les accès à nos différentes clés sans que l’on ait besoin de faire quoi que ce soit de particulier.

Nicolas Impellizzeri

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.