A
A

Tuto : comment générer des revenus passifs avec vos cryptos ?

dim 05 Juin 2022 ▪ 9h00 ▪ 11 min de lecture - par Grégoire Morat

S’enrichir sans fournir d’effort avec vos cryptos, ça vous tente, non ? Avoir des revenus passifs… Ce complément de revenus, qui tombe de façon régulière permet de générer de l’argent sans compromettre votre activité principale. L’expression « revenus passifs » désigne le fait de gagner de l’argent sans rien faire. Toutefois, ce n’est pas tout à fait le cas, même si ça s’en rapproche. Vous devez quand même vous renseigner et superviser vos sources de revenus passifs ! Les cryptomonnaies représentent désormais une réelle classe d’actifs financiers. Elles peuvent permettre à chacun de générer des intérêts et un revenu passif de manière simple et très attractive pour les investisseurs. De quoi surpasser le rendement du livret A. Quelles sont les différentes manières de générer des revenus grâce aux cryptomonnaies ? Est-ce sans risques pour les investisseurs ? Nous allons aborder dans cet article les différentes manières de générer de l’argent passivement !

Le lending, devenez créancier pour générer des revenus passifs

L’une des façons les plus simples de gagner des intérêts sur les cryptomonnaies est similaire à l’activité traditionnelle d’une banque de détail. En effet, la Société Générale ou la BNP génèrent des revenus grâce aux intérêts sur les prêts accordés à leurs clients. Avec vos crytpos, transformez-vous en banque de détail !

Avec la finance décentralisée (DeFi), les acteurs de l’écosystème crypto ont maintenant accès au financement dans la cryptomonnaie qu’ils désirent. Les utilisateurs (entreprises ou individus) peuvent désormais emprunter des cryptomonnaies aux prêteurs. Inversement, les détenteurs de cryptos peuvent les prêter. Tout se fait par le biais de smart contracts émis dans la blockchain. Le point principal est qu’un prêteur peut gagner des paiements d’intérêts récurrents en prêtant une partie de ses cryptos.

Il est indéniable que cette activité présente certains risques. En effet, les créditeurs ne peuvent pas retirer leurs cryptomonnaies avant l’échéance de leur prêt. Si le prix des cryptomonnaies s’effondre, les chances d’en tirer un bénéfice s’en trouvent réduites. Cependant, si vous avez prêté une crypto dont le prix est stable ou, mieux encore, en hausse, vous pouvez potentiellement réaliser des bénéfices importants. Les intérêts versés sur les cryptomonnaies sont beaucoup plus élevés que ceux versés par les banques (livret A à 1%). Grâce au lending sur la DeFi, les utilisateurs peuvent obtenir un rendement annuel moyen de 10 à 20 %, et certaines méthodes sont encore plus lucratives. Enfin, il faut être vigilent dans la sélection de la plateforme crypto prêt afin qu’elle ne vous fasse pas défaut et disparaisse avec votre argent. Concrètement, il faut s’assurer que la plateforme de crypto prêt ne soit pas un scam. Pour ce faire, je vous déconseille les plateformes de crypto prêt récemment lancées, pas encore établies et contrôlées.

Comme tout autre investissement, il comporte de nombreux risques, alors il s’agit de faire ses propres recherches. Alors, faites vos propres recherches !

Le staking, une récompense pour la sécurisation d’une blockchain

Un autre moyen simple de générer un revenu passif grâce aux cryptomonnaies est le staking. Cette méthode est quelque chose de propre à la blockchain utilisant le protocole Proof-of-Stake. On peut citer des blockchains telles que Cardano, Solana, Tezos, Alorand et bientôt Ethereum (d’ici la fin de l’année).

Les cryptomonnaies de ces blockchains (respectivement par rapport aux blockchains ci-dessus ADA, SOL, XTZ, ALGO et bientôt ETH) permettent de déléguer autant de tokens que l’utilisateur décide dans une « pool de staking ». Ce pool est utilisé pour valider les transactions et gouverner la blockchain en question. Chaque fois que les tokens mis en staking sont choisis au hasard pour être utilisé dans ce processus, l’utilisateur gagne en retour de petites récompenses sous forme de cryptomonnaies. L’ensemble du processus est aléatoire. Cependant, il est possible d’augmenter ses chances de voir ses tokens choisi en déléguant simplement plus de jetons dans le pool.

Les tokens mis en staking sont retirables à tout moment. Les risques liés au staking sont minimes. Les risques sont évidemment la volatilité du prix de la cryptomonnaie elle-même ou une faille dans le protocole.

Le Yield Farming, une opportunité de la Defi

Le yield farming est un concept relativement récent dans le monde des cryptomonnaies. Il est notamment rendu possible grâce à la Defi. Ainsi il n’est pas possible de faire du yield farming sur un échange centralisé comme Crypto.com ou bien Coinbase.

Le Yield farming consiste pour un investisseur à déposer des tokens dans un pool de liquidité à l’aide de smart contracts. Chaque fois qu’un token est ajouté à un pool de liquidité, il est bloqué pendant un certain temps. Ces pools de liquidité permettent de faire fonctionner un échange décentralisé où les utilisateurs de l’échange effectuent des swaps afin d‘échanger les tokens qu’ils souhaitent. Ainsi, chaque fois que des utilisateurs effectues des swaps, les utilisateurs ayant mis leur tokens dans le pool bénéficient d’intérêts sur ce montant. Ces taux d’intérêt sont généralement assez élevés, ce qui en fait un excellent moyen de gagner un revenu passif. Cependant, seuls certains jetons peuvent être utilisés dans des pools de liquidité. On peut notamment citer le BNB, l’USDT et le Cake de la plateforme PancakeSwap.

Le mining, une alternative pour recevoir des revenus passifs

Le minage est très similaire au stacking, présenté précédemment. Mais il est beaucoup plus ancien et un peu plus compliqué. Il est possible de générer des tokens dans des blockchains utilisant le système de Proof-of-Work. Le minage consiste essentiellement à acheter une installation de minage, composée d’un ordinateur assez puissant. Avec sa puissance de calcul, cet ordinateur travaille à la création de nouveaux « nœuds » dans la blockchain.

Chaque fois que votre installation est utilisée pour créer un nouveau nœud, vous gagnez une petite récompense sous forme de cryptomonnaie. Pour tirer le meilleur parti du minage, vous pouvez donner votre puissance de calcul à une pool telles que Nanopool ou Ethemine.

Cependant, avec les récentes accusations envers les blockchains utilisant le Proof-of-Work, les menaces d’interdiction du mining, la baisse du cours des cryptos et un nombre accru de mineurs, certains considèrent qu’il est une peu trop tard pour se lancer dans le mining…

Un compte à intérêt, une manière simple de générer des revenus passifs

L’ouverture d’un compte d’épargne dans une banque est généralement l’un des principaux moyens de percevoir des intérêts. De la même manière, il y a des comptes rémunérés dans le monde de la cryptomonnaie ! Il existe de nombreux échanges centralisés (CEX) comme Binance, ou décentralisés, (DEX) comme Maiar. Ce sont des portefeuilles et fournisseurs de services cryptographiques qui permettent à leurs utilisateurs d’ouvrir un compte, d’acheter des tokens spécifiques et de les bloquer sur leur compte.

En bloquant les tokens, il est possible d’en tirer un rendement. Ce rendement est en moyenne beaucoup plus élevé que celui d’un compte d’épargne traditionnel. Par contre, il est inférieur au staking.

Les risques associés sont caractéristiques des cryptomonnaies et plutôt minimes. Les risques sont qu’il y ait une faille dans l’échange ou que le cours de vos cryptomonnaies diminue. C’est un peu comme ce que risque votre argent sur votre compte courant : un écroulement de votre banque ou une chute de la valeur de la devise.

Cependant, il existe également de nombreux jetons stables dans lesquels vous pouvez investir : les stablecoins. Ces stablecoins ne présentent pas le même niveau de volatilité. Par exemple, le jeton USDC ou le jeton USDT sont indexés sur le dollar américain, ce qui signifie que sa valeur ne pourra pas être supérieure ou inférieure au dollar. Concrètement 1 USDC = 1$ ! Si l’on bloque les jetons USDC ou USDT sur un compte porteur d’intérêts, il est possible d’en retirer des intérêts.

Vous avez sans doute entendu parler de l’écroulement du stablecoin TerraUSD. Cet événement bien que récent est déjà tristement historique. Bien que d’autres articles s’attardent davantage sur cet écroulement et l’analyse en profondeur, on peut en tirer certaines conclusions rapides : les stablecoins conventionnels (USDT ou USDC notamment) semblent très peu risqués, car chacune de leurs pièces numériques est garantie par des actifs réels ; à l’inverse des stablecoins algorithmiques (du type TerraUSD).

Le airdrop, un ticket de tombola afin d’espérer toucher le pactole ?

Il existe également un moyen de gagner un revenu passif en ne dépensant pas d’argent du tout : les airdrops. Tout comme certaines boutiques donnant des échantillons gratuits auprès de leur clients, certains nouveaux projets de cryptomonnaies en donnent gratuitement dans le même but : se faire connaitre et « fidéliser » des investisseurs. Ce processus est appelé « airdrop ». Et, il devient de plus en plus populaire. Ainsi, la plupart des cryptomonnaies qui proviennent d’un airdrop sont généralement sans aucune valeur. Mais sait-on jamais, il est possible de tomber sur une perle rare !

Nous avons vu les différentes façons de générer des revenus passifs sur la blockchain grâce à vos cryptos. Malgré les risques que peuvent présenter certaines fonctionnalités, les cryptos offrent à ses utilisateurs des meilleurs rendements que les banques traditionnelles. En effet, les banques sont très encadrées à la suite de la crise financière qu’elles ont causée. Cette régulation forte les oblige à avoir différents engagements venant diminuer leur risque d’illiquidité et de solvabilité. En contrepartie, cela diminue considérablement leur marge. C’est la raison principale expliquant les faibles rendements proposés par les banques. A l’inverse, l’industrie crypto, encore peu régulée, offre un rapport revenus passifs, risque extrêmement séduisant. Êtes-vous convaincu de vider vos livret A pour le lending ou le staking ? Quoi qu’il en soit, cet article se veut comme un support à votre prise de décision, et non pas comme un conseil en investissement. À vous de vous doter d’un maximum d’informations et de connaissances pour établir vos convictions et effectuer vos propres choix ! Faites vos propres recherches !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Grégoire Morat avatar
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 319,63 $ 1.07%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 224,86 $ 7.07%
DEFI (DEFIPERP) 3 002,80 $ 6.36%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,86 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document