A
A

Transfert de bitcoins (BTC) : Qu’adviendra-t-il de nos avoirs en cryptomonnaie après la mort

mar 17 Mai 2022 ▪ 19h00 ▪ 9 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Le transfert de bitcoins et d’avoirs crypto peut être compliqué à défaut de préparation. Ne peut-on pas les transmettre à nos proches comme on le fait habituellement avec les autres actifs ? Bien sûr que si, le bitcoin peut faire l’objet d’un legs.

Transfert de bitcoin et avoirs en cryptomonnaie après la mort

Le cas d’une Canadienne ayant perdu des avoirs crypto sur QuadrigaCX

Ici, nous aborderons le cas de Marianne Bulger, associée chez Drive Capital et fondatrice de Prospect, un site d’emploi pour les startups technologiques canadiennes.

En janvier 2018, alors que le BTC a atteint un ATH de près de 20 000 dollars, un certain nombre de ses amis parlait déjà du bitcoin et des cryptomonnaies. Ne voulant rien rater de cette opportunité, Bulger a déboursé 2 000 dollars pour s’offrir l’équivalent d’un décibitcoin.

Pour mieux comprendre ce qu’est un « décibitcoin », nous vous invitons à lire notre article sur l’achat de bitcoin fractionné.

« Le conseil que j’avais reçu était d’acheter du bitcoin parce qu’il prendrait en valeur un jour », commentait Marianne Bulger.

Après ledit achat d’avoirs en cryptomonnaie, des investisseurs expérimentés lui conseillèrent de les garder précieusement. Pas un seul centime n’avait été retiré de son compte chez Quadriga, une plateforme d’exchange en ligne destinée à l’achat et la vente de cryptomonnaies.

En tant qu’apprentie investisseuse, elle a fait en sorte de protéger sa clé privée de tout acte malveillant ou perte. Et vous n’êtes pas sans savoir que cette clé s’apparente à un mot de passe permettant l’accès à nos avoirs en crypto.

L’effondrement de QuadrigaCX

La mort soudaine de Gerald Cotten, fondateur et PDG de QuadrigaCX, a changé la donne pour les détenteurs d’avoirs en cryptomonnaie comme Bulger. Cela a eu lieu lors d’un voyage philanthropique en Inde, un pays réputé pour ses déclarations de faux décès.

Cotten a emporté dans sa tombe les clés numériques d’environ 115 00 clients, ce qui représente l’équivalent de 250 millions de dollars canadiens en cryptomonnaies.

D’où les déchaînements de la communauté Quadriga et de la presse à l’encontre de feu Cotten et de son entreprise. Cointribune a d’ailleurs abordé ce sujet dans un article. Même Netflix a décidé de réaliser un documentaire sur le cas de QuadrigaCX.

De plus, la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a émis un rapport sur l’exchange et son patron décédé. Elle a conclu que Gerald Cotten se livrait à des activités frauduleuses et était à la tête d’une pyramide de Ponzi. Malheureusement, le transfert de cryptomonnaies n’était pas encore chose courante à l’époque.

Bulger n’a pas jeté l’éponge

L’échec sur QuadrigaCX n’a pas terni l’image de la cryptomonnaie aux yeux de la fondatrice de Prospect. Ainsi, elle s’est orientée vers Coinsquare, une autre bourse d’exchange plus fiable et plus transparente.

Voici ses commentaires :

« Évidemment, le décès de Gerald Cotten et le fait qu’il ait emporté les mots de passe avec lui étaient assez étranges, mais je n’ai pas réalisé que j’étais la seule détentrice de mon de passe. »

D’où sa question :

« Que se passerait-il si je décédais ou si quelque chose m’arrivait ? Ma famille ne serait pas en mesure de trouver ces actifs numériques. Ils seraient essentiellement piégés dans la blockchain pour toujours. »

Cryptomonnaies et avoirs crypto décentralisés

L’avantage avec les cryptomonnaies réside dans le fait qu’elles sont décentralisées. Zéro tiers de confiance, en effet.

Eric Bury, PDG de Willful, a trouvé nécessaire de développer une plateforme de testament à rédiger soi-même, juridiquement valide. Coût du service : 99 dollars.

Bury tient à souligner que Willful n’a rien à avoir avec les services proposés par les banques. Vous n’êtes pas sans savoir que ces institutions approuvent l’intervention d’un exécuteur testamentaire visant à vérifier les comptes de la personne défunte pour ensuite transférer ses avoirs à ses proches.

En ce qui concerne le transfert de bitcoin et autres cryptomonnaies, M. Bury estime qu’« il n’y a pas de numéro de service client à appeler et aucun moyen de les récupérer si un exécuteur ne dispose pas de la clé privée à 16 chiffres. » 

Ce qui distingue Coinsquare, c’est sa capacité à fournir l’accès après présentation d’une preuve, comme un testament valide. Le devoir du titulaire du crypto wallet est de garder ses mots de passe en sécurité. De plus, il lui incombe de communiquer à ses proches ou à son exécuteur testamentaire l’inventaire de ses actifs. Cela facilitera le transfert de cryptomonnaies après le décès, estime Esther Abecassis, avocate spécialisée dans les successions chez Devry Smith Frank LLP.

Erin Bury continue son explication :

« Si vous pensez à votre partenaire, à vos parents ou à votre meilleur ami, vous connaissez peut-être leurs comptes publics, comme leurs comptes sur les médias sociaux, mais savez-vous vraiment s’ils possèdent des cryptomonnaies ? Savez-vous s’ils ont un NFT ? Savez-vous s’ils ont des investissements sur des plateformes comme Coinsquare ou Wealthsimple ? »

« Ce n’est plus comme il y a 20 ans, quand tout le monde avait plusieurs types de comptes dans une seule banque, et gardait ses actifs dans une ou deux institutions financières différentes. De nos jours, c’est tellement différent », ajoute-t-il.

Willful, le meilleur endroit pour lister ses biens

D’ailleurs, le 18 mars dernier, l’entreprise a mis sur pied une fonctionnalité baptisée « Liste des biens ». Grâce à elle, les utilisateurs peuvent créer un document énumérant les biens physiques, financiers et d’assurance à conserver en parallèle avec leur testament. Et pourquoi pas des actifs cryptographiques…

Cette liste d’actifs est à même de fournir un espace pour suivre les actifs numériques de valeur financière et sentimentale. À savoir :

  • les médias numériques achetés (films, ebooks, chanson, etc.) ;
  • les médias numériques de valeur (art numérique, collection de photos, etc.) ;
  • les avoirs en cryptomonnaie ;
  • les NFT ;
  • etc.

De plus, ladite liste n’impose pas de limite concernant la fréquence de mise à jour des actifs.

Pour le stockage des mots de passe, Willful a fait appel à 1Password, une société de gestion de mots de passe. 1Password imite les caractéristiques d’un coffre-fort dont le contenu peut faire l’objet d’un partage avec d’autres personnes. Mots de passe des comptes bancaires, sur les réseaux sociaux et pour les cryptomonnaies peuvent y être stockés.

Faire en sorte que vos proches puissent accéder aux comptes et actifs numériques après votre décès se résumerait à fournir des pistes pour retrouver vos mots de passe. Cela pourrait notamment se faire avec l’aide d’une clé USB située dans un endroit sûr, parmi vos effets personnels.

En gros, il faut faire un plan qui facilitera l’accès aux avoirs en crypto à vos proches après votre mort. Le cas échéant, votre richesse en cryptomonnaie « pourrait très bien rester bloquée », souligne Esther Abecassis.

« Il s’agit de trouver un équilibre entre la sécurité de vos cryptomonnaies de votre vivant et leur accessibilité pour les membres de votre famille après votre décès. Vous devez vraiment faire confiance aux personnes à qui vous confiez ces informations. »

Après le fiasco de QuadrigaCX, Bulger a décidé d’établir un testament et parallèlement une liste d’actifs.

Voici ses commentaires :

« Lorsque nous avons eu notre fils l’année dernière, j’ai réalisé que garder la trace de ces cryptos ne me suffisait plus. Je voulais m’assurer que j’avais le bon système et les bons éléments en place pour protéger mon fils sur le long terme, et m’assurer qu’il bénéficie de tout ce dur labeur et de tout le plaisir que j’ai eu sur Internet. »

Nota Bene : Mieux vaut explorer vos options de succession pour les avoirs en cryptomonnaies avec un professionnel. Celui-ci pourra, en effet, suggérer des techniques de planification comme la création d’un double testament ou d’une fiducie. Ainsi, le transfert de bitcoins n’est pas un mythe, c’est une possibilité accessible à tout le monde. Sans exception.

Source : Toronto Star

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 287,06 $ -0.93%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 228,35 $ -1.09%
DEFI (DEFIPERP) 2 970,10 $ -1.63%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document