A
A

IG France théorise sur l’avenir du marché crypto

lun 24 Oct 2022 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Alexis Patin

Vincent Boy, analyste de marché pour IG France, dresse un tableau complet des opportunités et des risques liés au secteur des cryptomonnaies et à l’adoption de la technologie blockchain.

crypto-market-btc

Les opportunités liées aux facilitations de paiement

Le secteur des cryptomonnaies continue d’intéresser tant les particuliers que les compagnies, et c’est surtout du côté du privé que de nombreuses opportunités sont en train de se créer. IG France souligne que de « nombreux acteurs de l’économie traditionnelle investissent de plus en plus massivement dans le secteur ». Ces acteurs sont en train de proposer de plus en plus de services web3, que ce soit dans le secteur du paiement ou dans des activités de cloud comme le partenariat entre Google et Coinbase.

Dans cette émergence de la technologie blockchain, on retrouve les débats sur les CBDC, ces monnaies numériques de banque centrale dont on parle souvent. IG France souligne les avantages de ces nouvelles formes de monnaie, comme la réduction des risques de fraude ou de double transaction ainsi que la baisse de frais, tout en étant conscient du caractère plus centralisé de cette offre. Parmi les exemples les plus frappants, on retrouve le EYuan dont l’usage pendant les jeux olympiques d’hiver a atteint plus de 300 000 (équivalent) dollars chaque jour. Actuellement, plus de 261 millions de wallet ont été créés, 12 villes l’ont adopté et plus de 13.7 milliards de dollars ont circulé via le EYuan.

CBDC world update
Source : https://cbdctracker.org/

Les risques pour le marché

Malgré l’émergence de la technologie blockchain, ce sont principalement les compagnies derrière Ripple ou Chainlink qui collaborent avec les systèmes de paiement traditionnel comme SWIFT, offrant des alternatives centralisées, mais passant par la blockchain. Le bitcoin quant à lui est plus oublié par les institutionnels et les compagnies, en partie dû à son image très spéculative et sa décentralisation qui peut gêner. Le Bitcoin continue donc de défendre les mêmes valeurs qu’en 2008, contre un système bancaire et financier centralisé, il reste la solution décentralisation pensée pour le peuple et sans intermédiaire.

De plus, le marché des cryptomonnaies reste très décorrélé de la performance des actifs numériques, à l’heure où Binance et crypto.com s’installent en France et investissent des centaines de millions, leur token natif continue de chuter. L’Ethereum quant à lui n’a pas vu une revalorisation particulière après « The Merge », même si sa création monétaire a largement chuté depuis cet évènement et la création de nouveau token est bien plus lente que si l’Ethereum était toujours en PoW.

Cet intérêt grandissant de la part des institutionnels et des compagnies peut expliquer en partie la chute de la domination du Bitcoin dans le marché des cryptomonnaies, même si celui-ci reste très dominant, il est probable de voir une volonté de la part du secteur privé et public de pousser vers d’autres systèmes de paiement et de faire oublier le Bitcoin.

IG France montre donc une situation de marché baissier, tout en soulignant l’adoption de la technologie par de nombreux géants, comme EDF et Société Générale.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !