A
A

JPMorgan : Les analystes sont pessimistes quant au marché crypto  

ven 11 Nov 2022 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par La Rédaction Cointribune

L’ambiance maussade qui frappe l’univers crypto se poursuit depuis les récents événements. L’analyse de l’équipe de JPMorgan, menée par Nikolaos Panigirtzoglou, sur la situation des cryptos n’est point rassurante. Elle a indiqué dans une note que ce marché est confronté à une cascade d’appels de marge à la suite de la chute de FTX. Les conséquences sur tout le marché crypto pourraient être désastreuses. Bitcoin pourrait plonger à 13 000 $ sans parler des entreprises à capital solide qui se réduisent considérablement. Il semble bien que l’hiver crypto ne fait que commencer et elle risque d’être longue.

jpmorgan

Le marché crypto fait face à une « cascade d’appels de marge »

L’équipe d’analystes de JPMorgan a fait état de la situation du marché crypto qui subit actuellement une phase de désendettement. Cette dernière est due à l’effondrement apparent d’Alameda Research et de FTX. Selon Panigirtzoglou, la situation est d’autant plus problématique en raison de la réduction du nombre d’entités avec des bilans plus solides capables de sauver ceux qui ont un faible capital et un fort effet de levier.

Une cascade d’appels de marge serait donc probablement en cours au vu des liens entre FTX, sa société sœur Alameda ainsi que tout le reste de l’écosystème crypto. La faillite éventuelle des deux sociétés fondées par Sam Bankman-Fried risque d’entraîner les autres crypto dans leur chute. C’est ce qu’ont relevé les analystes de JPMorgan qui ont évalué la baisse potentielle des cryptos comme Bitcoin.

JPMorgan : les analystes sont pessimistes quant au marché crypto (à cause de FTX ?)
JPMorgan : les analystes sont pessimistes quant au marché crypto (à cause de FTX ?)

JPMorgan : la situation de FTX, défavorable pour la crypto sphère ?

Des pronostics ont révélé que le le bitcoin pourrait plonger à 13 000 $. Les analystes de JPMorgan se sont référé au coût de production du Bitcoin crypto comme moyen de calibrer la poursuite de sa chute. Ce coût correspond principalement à l’électricité que nécessite le réseau Bitcoin pour fonctionner. Ils ont déclaré que ce coût de production s’élève actuellement à 15 000 $, mais pourrait baisser à 13 000 $ au cours des mois d’été. David Adams, gestionnaire de portefeuille du King River Digital Assets Fund partage la même idée. C’est également le cas de Hayden Hughes, patron de Alpha Impact qui a indiqué une baisse à 13 800 $.

Par ailleurs, l’on pourrait croire que la société FTX ne sera pas tirée d’affaires de si tôt. Binance a en effet déclaré ce mercredi qu’elle ne ferait pas l’acquisition de FTX. Ce qui a contribué à l’effondrement des prix des cryptos. Le dernier épisode qui a bouleversé l’univers crypto avant celui-ci remonte au mois de mai. Il s’agit de l’implosion du stablecoin TerraUSD et de son jeton LUNA.

Selon JPMorgan, l’impact sur la valeur globale du marché crypto cette fois-ci sera probablement plus faible que celui de la dernière fois. La raison en est que l’incident de TerraUSD a relativement réduit la prise de risque.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
La Rédaction Cointribune avatar
La Rédaction Cointribune

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !