A
A

Crypto : Julaya, une start-up ivoirienne, lève 5 millions de dollars

mer 28 Sep 2022 ▪ 13h00 ▪ 3 min de lecture - par Eddy Senga

L’Afrique francophone fait enfin un pas dans la fintech. Julaya, la startup ivoirienne de technologie financière a récemment conclu son cycle de pré-série A avec une énorme augmentation de capital et la participation de la superstar de Chelsea et du Sénégal.

julaya edouard mendy

Edouard Mendy, le footballeur sénégalais participe à la série A de Julaya

Julaya est une startup fintech de paiements basée en Côte d’Ivoire. Récemment, elle a conclu son cycle de pré-série A avec une augmentation de capital de 5 millions de dollars supplémentaires. Le cycle de financement de la startup s’élève désormais à 7 millions de dollars avec cette dernière levée de fonds. 

Ce dernier a été mené par Speedinvest, un fonds de capital-risque européen. Il a pu compter sur de nombreux collaborateurs. Entre autres, Kibo Ventures, d’EQ2 Ventures ainsi que des syndicats providentiels Jedar Capital et Unpopular Ventures. Julaya compte déjà de nombreux investisseurs qui ont eux aussi participé à ce cycle. 

Parmi ces derniers, 50 Partners, Saviu et Orange Ventures. Il y a quelques jours, le gardien de but sénégalais qui évolue actuellement à Chelsea a rejoint les rangs. En effet, ce dernier a participé au tour de table de pré-série A de Julaya.

Aller au-delà de ses services pour un meilleur rendement ?

La fintech est un terme peu courant en Afrique francophone. Pour cette raison, Julaya pourrait bien se retrouver face à un incroyable challenge. D’après les déclarations du PDG et co-fondateur de la startup publiés par Techcrunch, l’utilisation des services de cartes standard fait toute la différence pour les utilisateurs d’argent mobile en Afrique de l’Ouest. 

Cependant, Mathias Leopoldie pense qu’il est important de diversifier les services autres que des services de carte réguliers. En effet, le CEO affirme que la stratégie de paiements par carte est d’offrir une large gamme de services. 

D’après lui, il est quasiment impossible de développer une entreprise basée uniquement sur des services de cartes standard en Afrique francophone. Il s’est également exprimé quant à la participation d’Edouard Mendy. Selon lui, cela montre à quel point ce dernier est en avance sur son temps.

L’Afrique intègre doucement mais efficacement les nouvelles technologies. Même si l’Afrique francophone est encore réticente par rapport aux services de paiements par carte, les fondateurs de Julaya restent convaincus qu’ils finiront par les adopter. La participation d’Edouard Mendy est déjà un gros avantage. D’après le PDG, le fait que ce dernier soit sénégalais pourrait également pousser les autres Africains à suivre ses traces et à devenir des investisseurs.  

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !