A
A

La CFTC charge Binance et Changpeng Zhao

mar 28 Mar 2023 ▪ 7 min de lecture ▪ par Nicolas T.
S'informer Scam

La CFTC lance des poursuites très épaisses contre de Changpeng Zhao. Le CEO de Binance est accusé en filigrane de trader contre ses clients.

Changpeng Zhao

La CFTC sort l’artillerie

Les récentes révélations de Forbes, Bloomberg et du Wall Street Journal ont réveillé la CFTC. Le gendarme financier américain lance des poursuites contre Changpeng Zhao et les trois entités qui forment ensemble Binance.

La plainte accuse Zhao, Binance Holdings Limited, Binance Holdings (IE) Limited et Binance (Services) Holdings Limited d’exploiter l’exchange Binance ainsi que de nombreuses autres sociétés au travers d’une structure intentionnellement opaque :

« Depuis son lancement en 2017, Binance a adopté une approche calculée et méthodique en vue d’accroître sa présence aux États-Unis, bien qu’elle ait déclaré publiquement son intention supposée de « bloquer » ou « restreindre » les clients situés aux États-Unis d’accéder à sa plateforme. »

La plainte déclare que même après avoir prétendu restreindre les transactions des clients américains sur Binance.com, des instructions ont été données (à des clients VIP basés aux États-Unis) pour échapper aux contrôles de conformité.

Voilà qui explique pourquoi Signature Bank a cessé au mois de janvier de traiter les virements internationaux en dollars avec Binance.com…

La directrice adjointe de la CFTC Gretchen Lowe déclare que « le contournement délibéré de la loi américaine est au cœur de la plainte de la Commission contre Binance. Des courriels et des messages montrent que les efforts de conformité n’ont été qu’un leurre et que Binance a délibérément choisi – encore et encore – de privilégier les profits au détriment du respect de la loi ».

Les actions de la CFTC interviennent après que le Wall Street Journal ait récemment accusé Binance.US d’être une coquille vide visant à divertir l’attention des régulateurs américains du reste de l’empire Binance.

Mais ce n’est pas le plus croustillant…

Insider Trading

La CFTC poursuit également Binance « pour avoir enfreint les règles relatives au trading ». L’exchange aurait effectué des transactions pour compte propre suspectes via 300 comptes de trading associés à Changpeng Zhao :

« Changpeng Zhao est le CEO de Binance, un exchange lancé en 2017 depuis Shanghai. Zhao a toujours contrôlé l’ensemble des activités commerciales de Binance. Il est un citoyen canadien qui, sur la base de rapports médiatiques récents, réside actuellement à Dubaï.

Zhao a détenu directement ou indirectement des entités qui exploitent collectivement la plateforme Binance. En plus de ces entités, Zhao est le propriétaire direct ou indirect d’entités qui se sont livrées à des activités de trading pour compte propre sur la plateforme Binance, y compris Merit Peak Limited et Sigma Chain AG.

Zhao est également le propriétaire direct ou indirect d’environ 300 comptes Binance responsables d’activités de trading pour compte propre sur la plateforme de négociation de Binance. »

Selon la plainte, Binance n’aurait pas soumis ces 300 comptes à une « surveillance ou à des contrôles antifraude ou anti-manipulation ». Ils auraient aussi été exemptés des politiques de délit d’initié.

En clair, Changpeng Zhao est suspecté d’avoir profité de renseignements confidentiels pour trader contre ses clients. Et notamment via Merit Peak et Sigma Chain qui sont des Market Makers.

Les Market Makers sont des sociétés de trading qui achètent et vendent sans autre considération que d’assurer la liquidité. Soi-disant…

En effet, les Market Makers ne prennent pas trop de risque sur le NASDAQ. Les multinationales qui s’y trouvent ont une valeur tangible. Mais ce n’est pas le cas dans le monde de la crypto.

Il est en effet beaucoup plus risqué d’être la contrepartie de positions short sur des altcoins qui finissent essentiellement par s’écrouler de 99 %…

C’est ce que suggère ici le CEO de Swan :

Nous pouvons lire plus loin dans la plainte :

« L’exchange Binance n’indique pas à ses clients qu’il trade pour compte propre dans ses conditions d’utilisation ou ailleurs. Conformément à sa tentative apparente de garder secrète son activité de trading pour compte propre sur ses propres marchés, Binance a refusé de répondre aux citations à comparaître émises par la Commission pour obtenir des informations concernant ces activités, y compris les données de transaction et les communications entre les membres du « Quant Desk » de Binance. »

La réponse de Changpeng Zhao

Zhao Changpeng avance que « Binance.com ne trade pas en vue de réaliser des profits et ne manipule en aucun cas le marché. Binance « trade » dans un certain nombre de situations pour convertir ses revenus dans le but de couvrir les dépenses en fiat. »

Concernant les suspicions vis-à-vis des Market Makers qui seraient utilisés par Chagpeng Zhao pour trader contre ses clients :

« Nous avons des affiliés [Merit Peak, Sigma] qui fournissent de la liquidité pour les paires moins liquides. Ces affiliés font l’objet d’une surveillance spécifique afin qu’ils ne réalisent pas de bénéfices importants. »

Gageons que le tribunal fédéral de Chicago voudra des précisions sur ce que signifie « pas de bénéfices importants ». Et dans quelles poches ces bénéfices ont atterri. Chagpeng Zhao est en effet accusé d’être le propriétaire de ces sociétés, « directement ou indirectement ».

« Personnellement, j’ai deux comptes chez Binance : l’un pour Binance Card, l’autre pour mes avoirs en crypto-monnaies. Je garde mes cryptos sur Binance.com. J’ai également besoin de convertir des crypto de temps en temps pour payer mes dépenses personnelles. »

Ce tweet suggère toutefois que CZ ne se sert pas de ses comptes seulement pour payer son loyer :

Chagpeng Zhao

Sam Bankman-Fried était aussi coupable du péché de shitcoinerie. Et à l’instar de SBF, c’est avec la justice que CZ a désormais rendez-vous.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Le Bitcoin est une éruption d'énergie chiffrée incensurable se diffractant aux quatre coins d'un monde en ébullitions géopolitique et inflationniste. Je vous tiens au courant.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.