la crypto pour tous
A
A

La France soutient l'adhésion de la Palestine à l'ONU, vers un tournant historique !

sam 11 Mai 2024 ▪ 4 min de lecture ▪ par Fenelon L.
Event

Dans un revirement significatif de sa position, la France a annoncé vendredi son appui à l’octroi à la Palestine du statut d’État membre à part entière des Nations Unies. Cette décision marque une étape cruciale dans la quête de longue date des Palestiniens pour une reconnaissance internationale.

La France soutient la Palestine

La France œuvre pour une pleine reconnaissance de l’État palestinien

Lors d’une session extraordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU ce vendredi, la France s’est ralliée à une majorité écrasante de pays pour adopter une résolution exhortant le Conseil de sécurité à réexaminer favorablement la candidature palestinienne.

Bien que la résolution adoptée n’octroie pas une adhésion immédiate à la Palestine, elle stipule néanmoins que celle-ci satisfait aux critères requis et préconise que le Conseil de sécurité reconsidère sa demande avec un a priori favorable.

Le vote de l’Assemblée générale, malgré son caractère symbolique, témoigne d’un soutien international croissant à l’État palestinien.

En effet, 143 pays, dont la France, ont approuvé la résolution, et seuls 9 votes négatifs, émanant principalement des États-Unis et d’Israël, se sont opposés à cette décision.

Ce résultat illustre une solidarité mondiale grandissante envers les Palestiniens, en dépit de l’opposition constante de Washington à leur adhésion à l’ONU en l’absence d’un accord de paix négocié avec Israël.

Selon l’ambassadeur français Nicolas de Rivière, « il est temps pour les Nations Unies d’agir en vue de résoudre le conflit israélo-palestinien, sur la base de la solution à deux États« . Tout en condamnant sans équivoque les attaques du Hamas, Paris appelle à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et s’oppose à l’offensive israélienne en cours à Rafah.

Vers une reconnaissance pleine et entière de l’État palestinien ?

Même si elle ne permet pas encore à la Palestine de devenir le 194e État membre de l’ONU, la résolution adoptée vendredi lui confère de nouveaux droits et privilèges importants.

Dès septembre, les Palestiniens pourront notamment siéger parmi les États membres, soumettre des propositions et participer pleinement aux conférences onusiennes.

Ces avancées diplomatiques, conjuguées au large soutien international, renforcent les perspectives d’une reconnaissance pleine et entière de l’État palestinien à l’ONU. 

Cependant, le chemin reste parsemé d’obstacles, au premier rang desquels figure l’opposition des États-Unis qui menacent d’user à nouveau de leur droit de veto au Conseil de sécurité.

En définitive, seule une solution politique négociée pourra mettre un terme durable au conflit et ouvrir la voie à une adhésion palestinienne. La France, par son vote et son engagement renouvelé, entend y contribuer activement aux côtés de la communauté internationale. Il reste à transformer l’espoir suscité en actes concrets pour la paix.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.