A
A

La réaction de fonds d'investissement à la faillite de FTX

lun 16 Jan 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Krull

Anthony Scarammuci est le PDG du fonds d’investissement Skybridge Capital. Celui-ci envisage de racheter les parts de FTX tout en notant qu’il y avait une fraude dans la débâcle de SBF et FTX. Le PDG de SkyBridge Capital a déclaré que sa société peut racheter la participation de l’entreprise qu’elle a vendu à FTX en septembre de l’année dernière. D’autre part, Mike Novogratz, le PDG du fonds d’investissement Galaxy Digital, a quant à lui indiqué qu’il serait tenté de « frapper » Sam Bankman Fried, ex-PDG de FTX, dans la mâchoire.

Sam Bankman-Fried

Le rachat de SkyBridge Capital

FTX Ventures a acquis une participation de 30 % dans le gestionnaire d’actifs alternatifs SkyBridge pour un montant non divulgué le 9 septembre 2022, quelques mois seulement avant que FTX ne dépose le bilan en novembre. S’adressant à CNBC le 13 janvier, M. Scarammuci a noté qu’à la lumière des problèmes de FTX, SkyBridge progresse dans le rachat de cette participation. De plus, il a laissé entendre que la transaction ne devrait pas être réglée avant la fin du premier semestre de cette année.

Le fonds d’investissement attend l’autorisation des responsables de la faillite, des avocats et des banquiers d’affaires pour déterminer exactement ce qui fera l’objet du rachat. En ce qui concerne l’ancien PDG et fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, M. Scaramucci a souligné qu’il pensait qu’il y avait probablement eu un jeu déloyal. Il indique qu’il est très clair désormais qu’il y a eu fraude. Les commentaires du PDG contrastent fortement avec ses déclarations précédentes à CNBC en novembre. A cette occasion, Scaramucci refusait d’utiliser le mot « fraude » en raison de ses ramifications juridiques, et exhortait l’ex-PDG de FTX et sa famille à dire la vérité à leurs investisseurs et à faire toute la lumière sur cette débâcle. Selon le site Web de SkyBridge, la société gérait 2,2 milliards de dollars d’actifs au 30 septembre 2022, dont environ 800 millions de dollars d’investissements liés aux actifs numériques.

La colère du fondateur de Galaxy Capital

Mike Novogratz, PDG de Galaxy Digital, déclare qu’une partie de lui aimerait frapper à la fois SBF et Barry Silbert, PDG de Digital Currency Group, pour leurs pitreries pendant le bear market. Dans une interview avec Bloomberg publiée le 13 janvier, Novogratz a noté que l’épreuve de FTX a fini par coûter directement à Galaxy environ 77 millions de dollars. Ainsi, celui-ci n’est pas un grand fan de SBF et d’autres allégations de mauvaise conduite dans l’espace au cours de l’année écoulée.

Novogratz a finalement admis qu’il était toujours un partisan de la cryptomonnaie malgré le fait que 2022 soit une année si sauvage pour l’industrie. Il a cependant noté qu’il aurait souhaité avoir retiré plus de capitaux de la table plus tôt en 2022, avant que FTX et même l’écosystème Terra/LUNA ne fassent faillite. Il affirme néanmoins avoir réussi à sortir plus d’un milliard de dollars avant le début de cette année.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Krull avatar
Krull

À l'angélisme des intercesseurs du système monétaire actuel, j'oppose la DeFi, les actifs numériques et le metaverse. Juriste au Luxembourg, je m'intéresse aux fonds d'investissement en cryptomonnaies.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.