A
A

Crypto : l'avenir de Filecoin (FIL) compromis ?

ven 19 Mai 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Regulation Crypto

Grayscale Investments a lancé Filecoin Trust en mars 2021 pour donner aux investisseurs une exposition indirecte au token FIL. Récemment, la société d’investissement crypto a volontairement déposé le formulaire 10 auprès de la SEC. Elle souhaitait ainsi avoir l’autorisation nécessaire pour faire de Filecoin Trust une entité de déclaration. Mais, pour toute réponse, la SEC a eu une réaction inattendue.

Le logo de Filcoin

La SEC ne veut pas traiter la demande de Grayscale Investments

Grayscale Investments, qui mène une bataille pour l’ETF Bitcoin, a fait une annonce ce mercredi concernant le formulaire 10 déposé auprès de la SEC pour Filecoin Trust. Il a révélé que le régulateur américain souhaite qu’il retire sa demande, car le FIL serait un titre non enregistré. La SEC a déclaré que le token « répond à la définition d’un titre en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières ».

Grayscale Investments estime que l’affirmation du régulateur des États-Unis est fausse et il entend bien le prouver. « Grayscale ne croit pas que FIL soit un titre en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières et a l’intention de répondre rapidement au personnel de la SEC en expliquant la base juridique de la position de Grayscale », a expliqué la société d’investissement crypto.

Le Filecoin (FIL) chute après les déclarations de la SEC

Le prix du token FIL a chuté après que la SEC a déclaré qu’il s’agit d’une valeur mobilière. En effet, CoinGecko a observé une baisse de près de 3 %. Toutefois, l’actif a réussi à rebondir légèrement pour s’échanger actuellement autour de 4,5 dollars.

Toute cette histoire montre à quel point le personnel de la SEC accorde une attention particulière aux cryptos et à leur statut devant la loi. Après tout, le président de l’agence, Gary Gensler, estime que la plupart des cryptos sont des titres.

Pour les acteurs de l’industrie, les cryptos ne sont pas des valeurs mobilières. Mais, la Securities and Exchange Commission soutient que c’est le contraire. Dans ce contexte, Gary Gensler a plusieurs fois invité les entreprises crypto à s’enregistrer auprès de la SEC. À ce propos, il a déclaré en février : « Si ce domaine a une chance de survivre et de réussir, cela se fera à travers des règles et des lois éprouvées par le temps pour protéger le public investisseur ». Pendant ce temps, les acteurs crypto reprochent à la SEC de ne toujours pas avoir une définition claire pour les cryptomonnaies.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.