la crypto pour tous
A
A

L'anti-bitcoin Peter Schiff veut lancer une collection de NFT basé sur Bitcoin

dim 28 Mai 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Non-Fungible Token (NFT)

Peter Schiff est l’un des plus féroces détracteurs du bitcoin. Ces derniers mois, il n’a presque manqué aucune occasion de critiquer l’actif en appelant régulièrement l’abandonner. Aujourd’hui, il met en œuvre un projet crypto sur la blockchain Bitcoin. Et son action interroge.

Un pictogramme avec la mention NFT

Le projet de NFT de Peter Schiff, une hypocrisie ?

À la mi-avril, l’investisseur Peter Schiff s’était une nouvelle fois présenté en prophète de malheur appelant à abandonner le bitcoin. Une position qu’il défend d’ailleurs depuis plusieurs mois, car selon lui, l’actif serait sans valeur intrinsèque. Ce n’est pas comme l’or, qui a toute sa confiance !

Pourtant, malgré cette position affichée, l’entrepreneur va lancer, le mois prochain, une initiative crypto basée sur la blockchain Bitcoin. Il s’agit à proprement parler d’une collection de NFT. Cette collection, baptisée « Golden Triumph », comprend une peinture physique à l’huile, sur une toile de lin.

L’œuvre d’art représente une main humaine, tenant une barre d’or, reproduite en 50 exemplaires papiers. Une reproduction numérique de la pièce artistique est également réalisée en 50 exemplaires inscrits sous forme de Bitcoin Ordinals. L’ensemble sera mis aux enchères du 2 au 9 juin.

https://twitter.com/Brandi24375791/status/1662480306216243201

C’est dans un fil de discussion Twitter posté ce samedi 27 mai que Schiff a dévoilé le projet. Ce dernier semble avoir provoqué des réactions mitigées au sein de la communauté crypto. Étant donné la position anti-bitcoin de Peter Schiff, son engagement dans ce projet laisse perplexe.

Dans un commentaire, le tweeto LoneStartBitcoin ironise : « Donc…, il est intéressant de mettre vos inscriptions en or sur la blockchain Bitcoin, mais le bitcoin lui-même n’a pas de valeur ? ». « C’est exact », a répondu Schiff qui semble n’avoir cure de l’opinion des utilisateurs.

Visiblement, pour l’investisseur, on peut critiquer une crypto qui ne serait qu’une arnaque et apprécier la technologie qui la sous-tend. Plutôt hypocrite, non ?

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.