A
A

Le Bitcoin Lightning Network sera utilisé pour faciliter les transferts de fonds vers l'Afrique

mer 14 Déc 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’Afrique au sud du Sahara est l’un des maillons essentiels de la chaine de valeurs des envois d’argent dans le monde. L’année dernière, la Banque mondiale a indiqué que la région a compté pour plus de 14 % des envois mondiaux de fonds. En 2020, la région a enregistré plus de 40 milliards de dollars de sa diaspora. Mais ces transactions ne sont pas toujours aussi optimales. Entre les frais de transfert élevés et le délai de latence souvent trop longs, les destinataires peuvent vite déchanter. Une solution est désormais à portée de main.

Bitcoin, BTC, Afrique

Une solution qui mêle rapidité et accessibilité

CoinCorner et Bitnob ont signé un partenariat pour faciliter les envois d’argent entre le Royaume-Uni et l’Europe, vers l’Afrique. Il s’agit notamment du Nigéria, du Kenya et du Ghana. Les envois d’argent se feront via le Bitcoin Lightning Network, la couche de scalabilité de Bitcoin. C’est aussi l’outil par excellence pour améliorer les débits de transactions en BTC. Dans les faits, les utilisateurs peuvent envoyer de l’argent vers ces pays africains plus rapidement et à des coûts moins élevés que ceux pratiqués actuellement par les acteurs traditionnels de l’industrie des transferts de fonds entre l’Afrique et l’Europe.

Les utilisateurs peuvent transférer des GBP ou des Euros via le réseau Bitcoin Lightning. Ces fonds transiteront par Send Globally et les destinataires pourront les encaisser en naira, en shilling kényan et en cedi. Grâce au Lightning Network, les fonds sont automatiquement convertis en BTC, puis instantanément convertis en monnaie locale et déposés directement sur le compte bancaire ou le portefeuille mobile money du destinataire.

L’annonce officielle

Avantages

Ce système fait disparaitre la lourdeur existant au niveau des facilitateurs comme Western Union, qui repose sur un système centralisé. Expliquant les avantages du système, les partenaires ont indiqué que traditionnellement, les transactions ont souvent des délais de traitement longs, car impliquant plusieurs étapes avant l’approbation et sont connues pour être onéreuses.

Pour les utilisateurs en Afrique, la solution se veut moins coûteuse et plus rapide.

L’Afrique subsaharienne reste la région la plus chère du monde pour envoyer de l’argent. Envoyer 200 dollars coûtait en moyenne 8,2 % de la somme au quatrième trimestre 2020, selon la Banque mondiale.

« La nature sans frontières du bitcoin en a toujours fait un excellent outil pour envoyer de l’argent dans le monde entier. Mais maintenant, avec le Lightning Network, l’envoi de bitcoin est instantané et très peu coûteux ». C’est ce qu’a déclaré Danny Scott, PDG de CoinCorner. Il a également ajouté que le marché des transferts de fonds est une grande opportunité pour mettre en évidence l’utilité du bitcoin (BTC).

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !