la crypto pour tous
A
A

Le bitcoin reste corrélé aux indices

mer 05 Juil 2023 ▪ 11 min de lecture ▪ par Thomas A.
Investissement

Le cours du bitcoin s’est financiarisé avec sa démocratisation. En outre, la sensibilité du bitcoin aux dynamiques monétaires et financières est très élevée. Certains analystes soulignent même que le bitcoin agit de manière prémonitoire face aux indices boursiers. Dans ce papier, nous tacherons d’étudier la corrélation entre les indices boursiers et le cours du bitcoin. Nous tenterons ainsi de savoir si le bitcoin est effectivement, ou non, un indicateur pour les marchés traditionnels.

BTC and finance

Une forte corrélation entre le bitcoin et les indices

C’est un fait désormais connu de la plupart des analystes. Le coefficient de corrélation entre le bitcoin et les indices est très élevé à long terme. En effet, d’après les données hebdomadaires étudiées, le coefficient de corrélation entre le bitcoin et le S&P 500 sur la période 2018-2023 s’élève à +86 %. Ce chiffre est conforme aux valeurs observées dans le passé. Il est clair à notre esprit que la trajectoire du bitcoin est dépendante de celles des indices boursiers.

En outre, la corrélation tend généralement à diminuer à moyen terme (sur quelques mois). La corrélation est même parfois négative. Le graphique ci-dessous montre ainsi le cours du bitcoin (courbe noire) et la corrélation entre le bitcoin et le S&P 500 (courbe rouge). On voit clairement que des grandes périodes de corrélation font suite à des creux plutôt brefs et antagonistes.

Cours du bitcoin (BTC) et corrélation à 6 mois avec le S&P 500.

Ainsi la corrélation entre le bitcoin et les indices est généralement minimale, voire négative, en présence de sommets majeurs du bitcoin. C’est-à-dire que le bitcoin se comporte parfois temporairement d’une manière inversée aux indices, avant le retour d’un mouvement de corrélation. Dès lors, on peut s’attendre à ce qu’un mouvement divergent entre le bitcoin et les indices soit suivi par un autre mouvement convergent.

De surcroît, il est important de noter que nous avons sélectionné les données hebdomadaires par souci de simplification. En effet, les indices sont ouverts 5 séances par semaine alors que l’échange de cryptomonnaies ne ferme pas…

La question de l’instabilité du bitcoin

Dans notre précédente étude, nous avons montré que la volatilité du bitcoin se réduisait à long terme.

« En effet, la hausse du bitcoin à long terme se traduit généralement par la diminution de sa volatilité. Le bitcoin se nourrit d’une volatilité décroissante à long terme. Ensuite, sur quelques mois, le bitcoin se nourrit au contraire d’une hausse de la volatilité pour augmenter ses performances. […]

D’autre part, nous avons montré qu’un minimum de la volatilité des indices boursiers traduit souvent un maximum du cours du bitcoin. Réciproquement, la hausse du bitcoin à long terme sera plus fréquemment corrélée positivement à la hausse de la volatilité des indices. Mais dans le même temps, des hausses de volatilité des indices sur quelques mois peuvent être source de baisses du bitcoin. Le bitcoin ne protège donc pas contre des « chocs » ou des « paniques ». En revanche, il profite de l’instabilité croissante des indices à long terme, ce qui n’est pas négligeable. »

Volatilité et Bitcoin (BTC) – Cointribune

Par conséquent, la hausse récente du cours du bitcoin semble effectivement accompagnée par une diminution significative de la volatilité des indices. Le VIX, l’indice de référence de la volatilité sur le S&P 500, est descendu sous le niveau des 13. Il s’agit tout simplement du plus bas niveau de volatilité depuis janvier 2020. Par suite, toute reprise de la volatilité sur les marchés traditionnels serait de nature à freiner la hausse du bitcoin.

Les retournements du bitcoin précèdent ceux des indices ?

Les retournements de tendance importants du bitcoin semblent souvent précéder ceux des indices. Le bitcoin a marqué des sommets notables en décembre 2017, novembre 2018, juin 2019, février 2020, août 2020, novembre 2021, avril 2022, etc… Dans le même temps, les sommets du S&P 500 ont été janvier 2018, septembre et novembre 2018, juillet 2019, février 2020, septembre 2020, décembre 2021, etc… En outre, la difficulté du bitcoin à faire de nouveaux sommets au printemps 2021 pouvait être interprété comme un signal de faiblesse du marché.

Cependant, les plus bas des indices boursiers sont généralement plus virulents. Ils précèdent souvent les plus bas du bitcoin. En tous cas, l’absence d’une corrélation totale entre les deux indices permet de détecter des anomalies. Ces anomalies sont rapidement comblées en général.

L’observation n’est pas contredite par les données statistiques. En effet, la corrélation avec un cours du bitcoin reculé dans le temps de quelques semaines est identique. Néanmoins, si on se met à calculer la corrélation avec un cours du S&P 500 reculé dans le temps, alors la corrélation diminue.

Pourquoi une telle corrélation ?

L’importance de cette corrélation est notable. En outre, cela est à mettre en perspective avec l’importante corrélation entre les liquidités disponibles et le cours des indices boursiers. Par conséquent, on observe que le bitcoin est désormais inclus dans un système financier plus large et plus connecté que jamais.

Tout d’abord, le sentiment général des investisseurs et des traders peut influencer à la fois les marchés boursiers et le marché des cryptomonnaies. En périodes d’optimisme et de confiance, les investisseurs peuvent être enclins à investir à la fois dans les actions et dans le Bitcoin. Cela implique une corrélation positive entre les deux actifs. De même, en périodes de pessimisme et d’incertitude, les investisseurs peuvent chercher à se détourner à la fois des actions et du Bitcoin. Dans ce cas, il y a une corrélation négative entre les deux actifs. Mais nous avons vu que ces périodes étaient plus rares.

Par ailleurs, certains événements ou indicateurs macroéconomiques peuvent avoir un impact à la fois sur les marchés boursiers et sur le Bitcoin. Par exemple, les décisions des banques centrales, les politiques monétaires, les taux d’intérêt, les fluctuations des devises et les indicateurs économiques, etc… Tout cela peut influencer à la fois les investisseurs des marchés traditionnels et ceux du marché des cryptomonnaies.

Bitcoin : un actif financier ?

Mais l’explication la plus probable est à chercher du côté des intervenants. L’adoption croissante du Bitcoin par les institutions financières traditionnelles joue un rôle majeur. Il peut y avoir des flux de capitaux et des stratégies d’investissement similaires entre les marchés boursiers et le Bitcoin. Par exemple, certaines grandes institutions peuvent investir à la fois dans des actions et des actifs numériques, ce qui peut créer une corrélation entre ces deux classes d’actifs. Les cryptomonnaies sont alors perçues comme une classe d’actif minoritaire. Les ajustements des gérants sont alors plus flexibles sur le bitcoin qui est rapidement acheté (ou vendu) selon les besoins en liquidités.

Ratio bitcoin / S&P 500

Le ratio bitcoin S&P 500 est donc un cas d’étude très intéressant. En effet, on ajuste le cours du bitcoin du cours du S&P 500. Cela nous permet de voir si le bitcoin surperforme (ou sous-performe) le S&P 500. Il est intrigant de voir que le niveau actuel du ratio (proche de 6) est exactement similaire à celui du printemps 2022. C’est-à-dire que le bitcoin n’a pas véritablement surperformé les indices traditionnels depuis 1 an. A son plus haut, le bitcoin valait 16 fois le cours du S&P 500.

Valeur du ratio bitcoin / S&P 500. Entre 2020 et 2023.

Par conséquent, le cours du bitcoin serait de nature à ne pas trop diminuer par rapport au S&P 500. Il est évident que l’efficacité du support de ce ratio est renforcée en présence d’une forte corrélation. Fin juin 2023, la corrélation à 6 mois entre le bitcoin et le S&P 500 est proche de 70 % à 75 %. Ce qui est suffisant pour affirmer que le bitcoin suivra probablement la trajectoire des indices. Mais nous avons vu qu’un retour de la volatilité pénaliserait le bitcoin.

La vitesse de circulation du bitcoin ralentirait ?

Dans un précédent article, nous avons montré que le cours du bitcoin augmentait lorsqu’il s’échangeait plus rarement. Par conséquent, le maintien d’une forte corrélation entre les indices et le bitcoin est d’autant plus troublante que le bitcoin s’échange plus rarement à très long terme.

« L’évolution de la vélocité du bitcoin, c’est-à-dire sa vitesse de circulation, est tirée à la baisse par la hausse du cours du bitcoin, et elle est tirée à la hausse par la limitation de la quantité de bitcoin. La vélocité du bitcoin est souvent maximale durant les phases de baisse du bitcoin. »

Sur la question de l’offre de Bitcoin (BTC) – Cointribune

Mais la rareté des échanges de bitcoins pourrait expliquer la décorrélation partielle du bitcoin avec les indices. En effet, lors des phases de hausse du bitcoin, la vitesse de circulation du bitcoin diminue, et la corrélation avec les indices faiblit. C’est-à-dire que la corrélation du bitcoin avec les indices est directement liée à la vitesse de circulation des bitcoins disponibles. La corrélation entre le bitcoin est les indices perdure dans le temps car la vitesse de circulation du bitcoin évolue selon les phases du marché. Cela revient à écrire que tant que le bitcoin reste spéculatif (sujet à des échanges fréquents), le rôle des liquidités est central, et la corrélation aux indices reste très élevée. A l’inverse, le cours de l’or montre une corrélation aux indices plus faible, car sa vélocité semble également plus faible.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Thomas A. avatar
Thomas A.

Auteur de plusieurs livres, rédacteur économique et financier sur plusieurs sites, je noue depuis de nombreuses années une véritable passion pour l'analyse et l'étude des marchés et de l'économie.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.