la crypto pour tous
A
A

Le FT révèle le trade fou du CEO de Celsius

sam 20 Août 2022 ▪ 5 min de lecture ▪ par Nicolas T.

Le Financial Times nous apprend que le CEO de Celsius, Alex Mashinsky, a vendu les bitcoins de ses clients juste avant que la FED ne commence à rehausser ses taux. Grave erreur…

Crypto, Celsius, faillite

Mashinsky le trader fou

Celsius s’est construit en promettant de juteux rendements sur les « dépôt » en cryptomonnaies de leurs clients. Trop juteux…

Dans le dépôt de faillite ce Celsius que le FT s’est procuré, Mashinsky déclare que « les actifs de Celsius avaient augmenté plus rapidement que sa capacité à les investir ».

Selon des personnes familières avec l’affaire, la firme Celsius « s’est retrouvée à devoir plus de rendement qu’elle n’avait pu en générer via ses investissements ».

Celsius a donc pris de plus en plus de risques. Les choses ont commencé à se compliquer lorsque le prêteur américain EquitiesFirst n’a pas pu restituer immédiatement 500 millions de dollars en bitcoins que Celsius lui avait prêtés.

Plus tard, en septembre 2021, Celsius investira les fonds de ses clients dans le Grayscale Bitcoin Trust, le plus grand fonds BTC au monde (GBTC). Celsius perdra 30 % de son investissement de 400 millions de dollars suite au retournement baissier du bitcoin.

Face à cette perte, Mashinsky s’est lancé dans une fuite en avant en empruntant des cryptomonnaies pour couvrir ses pertes et tenter de se refaire.

D’après le FT, Celsius a « utilisé des cryptomonnaies qu’il gardait en garantie de ses propres prêts pour obtenir des prêts de stablecoins ». « Ces stablecoins seront ensuite utilisés pour acheter des cryptomonnaies, toujours en vue de remplacer les actifs perdus ».

Malheureusement, ces arrangements rendaient évidemment Celsius vulnérable à une nouvelle chute brutale du bitcoin. Le risque étant que les clients demandent à récupérer leurs cryptomonnaies au moment même où Celsius serait obligé d’allouer plus de capital pour couvrir ses emprunts de stablecoins.

En janvier 2022, lorsque la baisse du bitcoin était déjà bien amorcée, le FT rapporte qu’Alex Mashinsky « réunit son équipe d’investissement pour leur dire qu’il allait adopter une stratégie de trading avant la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine ».

Face à la chute des marchés, le patron de Celsius plaidait qu’il fallait se couvrir. Il était convaincu que le resserrement monétaire de la FED allait enfoncer un peu plus les cryptomonnaies. Lors d’un appel téléphonique le 21 janvier, le vendredi précédant la réunion de la Fed, « Mashinsky dira à son équipe d’investissement que la semaine à venir serait la plus déterminante de leur carrière »…

Dit autrement, Mashinsky a voulu tenter un coup de poker en vendant les BTC de ses clients juste avant la réunion de la FED. Il espérait que la hausse des taux fasse s’écrouler le bitcoin afin de racheter les BTC plus bas et se servir de la différence pour se remettre à flot.

Tout ne se passa pas comme prévu. Bien que la Fed ait confirmé son intention de relever les taux à la prochaine réunion, le bitcoin n’a pas flanché. Au contraire, il bondira dans les semaines suivant la réunion de la Fed de janvier.

Van Etten, qui avait rejoint l’entreprise en septembre 2021, fera ses valises dès le mois suivant, très probablement en raison de son désaccord avec Mashinsky et son coup de poker qui se révélera désastreux. Plus de 60 000 BTC auraient été perdus dans ce fiasco extrêmement risqué.

Les centaines de milliers de clients de Celsius font désormais face à des pertes importantes. Le trou atteint actuellement 1,2 milliard de dollars.

Néanmoins, d’après le cabinet d’avocats Kirkland & Ellis qui a épluché les comptes de la société, la perte serait plus proche de 3 milliards de dollars…

Telle est l’histoire d’un homme qui a cru pouvoir créer la première banque de cryptomonnaies en promettant des rendements défiant la gravité.

Pourquoi prendre tant de risques pour glaner quelques pourcents de rendement alors que le bitcoin engrange plus de 100 % sans rien faire ? Hodl your keys !

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.