A
A

Le modèle DSR : la solution d’intégration de la DeFi à la TradFi ?

sam 21 Jan 2023 ▪ 10h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les recherches sur les monnaies numériques de banques centrales s’intensifient, car les gouvernements s’intéressent de plus en plus à ce type d’actifs numériques. À ce propos, la Banque des règlements internationaux (BRI) est bien connue pour ses recherches régulières sur les CBDC. Ses chercheurs ont récemment mené une étude qui a conduit à la production d’un rapport pertinent. Ce dernier traite les thèmes de la DeFi et de la TradFi. Voici ce qu’il indique sur la combinaison de ces deux concepts.

DeFi, TradFi, Finance, Suisse, BRI

Appliquer les notions DeFi à la finance traditionnelle

Récemment, le Forum économique mondial (FEM) a publié un rapport sur les organisations autonomes décentralisées. Parallèlement, la BRI a rendu public un document technique qui est complémentaire au travail du FEM. Le rapport indique dans quelle mesure on peut appliquer les notions de la DeFi à la finance traditionnelle. La BRI a fait un commentaire sur le nouveau document de travail à travers un tweet ce 19 janvier.

« La DeFi est un écosystème financier programmable qui permet aux utilisateurs de négocier, prêter et investir sans dépendre d’un intermédiaire central. Ce document examine en profondeur la technologie sous-jacente, son potentiel économique et les risques associés », peut-on lire dans la publication.

Les précisions de la BRI

Le document de travail de la BRI présente un modèle dit DSR qui étudie l’utilisation de la DeFi avec la TradFi. Selon ce modèle, la DeFi peut se subdiviser en trois couches que sont l’interface, l’application et le règlement. Les couches sont à leur tour divisées en sous-couches grâce auxquelles il existe une variation entre les technologies DeFi.

La DeFi serait-elle une innovation majeure ?

Les auteurs du nouveau rapport de la BRI pensent qu’il est important d’essayer de combiner la DeFi et la TradFi. Ils estiment que la finance décentralisée pourrait être très utile au système financier traditionnel. Ils ont déclaré : « On ne sait toujours pas si et dans quelle mesure la DeFi va proliférer à l’avenir. […] Néanmoins, nous considérons la DeFi comme un développement pertinent, car il exploite une technologie innovante qui pourrait façonner le futur écosystème financier ».

Ils ont ajouté : « Une compréhension approfondie de la DeFi fait encore défaut dans de nombreux milieux ». Les chercheurs de la BRI ont souligné qu’il faudrait « un cadre spécifique pour une meilleure connaissance pratique de la technologie ».

Le rapport de la BRI aborde les différents avantages de la finance décentralisée, dont « l’ingénierie financière compétitive ». Avec le document de travail, certains aspects relativement techniques de la DeFi deviennent plus accessibles. Le rapport suggère que cette technologie pourrait faciliter les transactions en TradFi.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !