A
A

Le PDG de Ripple révèle des dessous scandaleux de la SEC

mar 20 Juin 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Regulation Crypto

La récente publication des documents de Hinman, un ancien cadre de la SEC, a suscité la surprise de la communauté crypto. Ils étaient censés fournir les éléments permettant de trancher le débat autour de nature mobilière ou non des cryptos. Au lieu de cela, les documents en question ont plutôt créé davantage de confusion. La situation était telle que Brad Garlinghouse, le patron de Ripple, avait appelé à mener des investigations sur William Hinman.

Les logos de la SEC et du XRP

Selon le PDG de Ripple révèle, Hinman a reçu des fonds issus de tiers intéressés

Suite à la publication des documents de Hinman, Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple avait appelé l’ouverture d’une enquête. Les investigations devaient cibler cet ancien cadre de la SEC. En 2018, ce dernier avait délivré un discours crucial sur le statut juridique des cryptomonnaies.

Il est désormais clairement établi que ce discours a été conçu et prononcé dans un contexte nébuleux et ambigu. Ce que l’on sait moins jusqu’ici, c’est la raison derrière les doutes qui ont émaillé la préparation de ce fameux discours. À cet égard, Brad Garlinghouse offre une explication intrigante.

Le PDG de Ripple avance l’idée d’une collusion dans cette affaire. Selon lui, William Hinman aurait bénéficié de contributions financières de parties ayant un intérêt particulier dans l’issue de ce discours. Garlinghouse affirme que l’ex-responsable de la SEC aurait reçu plusieurs millions de dollars de son cabinet juridique.

Ce cabinet étant en lien avec des individus ayant un intérêt direct dans le discours, il y aurait donc eu un conflit d’intérêt. Un conflit d’intérêt qui expliquerait la confusion entretenue par ces fameux documents au sujet de la nature des cryptos.

« Alors qu’il était fonctionnaire, Hinman a reçu des millions de dollars de paiements de son cabinet d’avocats, qui faisait partie d’une alliance avec d’autres personnes ayant un intérêt direct dans ce discours », a déclaré le responsable.

Selon ce dernier, cela expliquerait, du moins en partie, la position de Hinman qui semblait ignorer volontairement la loi. Cette attitude serait à la source du flou réglementaire concernant les cryptos, flou dont Brad Garlinghouse estime que William Hinman aurait été parfaitement conscient.

Des allégations non fondées ?

Il faut dire que les allégations du responsable de Ripple ne semblent basées sur aucune source vérifiable. En tout cas, ce dernier ne mentionne pas les fondements de ses accusations. Leur crédibilité est donc difficile à établir dans l’état actuel des choses. En attendant, la communauté crypto envisage désormais, avec appréhension, le prononcé de la décision de justice dans l’affaire qui oppose Ripple à la SEC.

Alors que la saga juridique se poursuit, les allégations de Brad Garlinghouse ajoutent une nouvelle couche de complexité à l’histoire. Si les accusations de collusion et de conflit d’intérêts sont prouvées, cela pourrait jeter une lumière nouvelle et sombre sur le rôle de la SEC dans la régulation des cryptomonnaies.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.