la crypto pour tous
A
A

Le trilemme : Bitcoin (BTC), Christine Lagarde et son fils

jeu 26 Mai 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Grégoire M.

Voilà un triangle amoureux bien compliqué. D’un côté, nous avons le bitcoin (BTC), un nouveau moyen d’épargne très apprécié et qui présente de nombreux avantages. De l’autre, son némésis : Christine Lagarde, fervente adversaire de la cryptomonnaie. Et enfin, au milieu de cette relation difficile, nous avons le fils de l’actuelle présidente de la Banque centrale européenne, qui pour sa part, semble très intéressé par l’investissement dans le « King des cryptos ».

Christine Lagarde réitère ses propos anti-bitcoins

Dans une récente interview en date du 21 mai 2022, Christine Lagarde, ancienne directrice du FMI (le Fond Monétaire International), aujourd’hui patronne de la BCE (Banque Centrale Européenne), a reconduit sa diatribe anti-cryptomonnaie. La femme politique et haute fonctionnaire française est connue, entre autres, pour ses déclarations virulentes contre les cryptomonnaies. Elle vise notamment le bitcoin (BTC), sans être toutefois nommé explicitement. Ses propos, faisant échos à ses anciennes prises de positions, étaient sans appel : « J’ai toujours dit que les cryptomonnaies sont des actifs hautement spéculatifs et très risqués. Mon évaluation personnelle est que cela ne vaut rien. Cela ne repose sur rien, il n’y a pas d’actifs sous-jacents pour servir d’ancre de sécurité. »

Les banquiers centraux contre le bitcoin (BTC)

En revanche, Christine Lagarde nous assure que la future cryptomonnaie fiat (une monnaie fiat désigne une monnaie garantie par un état émetteur et donc une banque centrale), émises par l’Union Européenne notamment, sera quant à elle, parfaitement sûre : « Le jour où nous aurons de la monnaie numérique de la banque centrale, comme l’euro numérique, je la garantirai. (…) Donc la banque centrale sera derrière. Je pense que c’est très différent de n’importe laquelle de ces choses. » La présidente de la BCE nous assure donc que la monnaie numérique qu’elle émettra, elle l’assurera personnellement… C’est vrai que la BCE est exemplaire dans la gestion de l’économie européenne moderne…

Le fils de Lagarde investit dans le bitcoin (BTC)

Dans cette même interview accordée à Politico, Christine Lagarde avouait qu’un de ses fils avait investi dans les cryptos alors qu’elle-même n’en possède pas : « Je veux mettre en pratique ce que je prêche. » Cependant, il semble que ses conseils n’aient pas empêché l’un de ses deux fils de diversifier son portefeuille avec des actifs numériques. « C’est un homme libre », a-t-elle ajouté. Le retour de notre triangle amoureux… Un dilemme tragique, pour qui chacun pourra s’émouvoir.

En conséquence, on comprend bien que la démarche de l’ancienne patronne du FMI et actuelle présidente de la BCE est d’inciter les gens à rester avec des monnaies contrôlées par des autorités centrales… Qu’importe que les monnaies soient réelles ou virtuelles tant qu’elles sont sous le contrôle de madame Lagarde et ses confrères. Christine Lagarde a également annoncé une très probable hausse des taux d’intérêt de la BCE, probablement dès juillet prochain. Il semblerait que l’inflation, de moins en moins sous contrôle, commence à inquiéter les banques centrales. Mais avec des taux plus élevés, ce sont probablement les dettes des États qui vont exploser à la place de l’inflation. À choisir entre la peste et le choléra, entre la dette et l’inflation. Personnellement, je préfère l’or ou le bitcoin !

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Grégoire M. avatar
Grégoire M.

Étudiant ayant travaillé au sein d'une licorne tech et de fonds d'investissement. Je suis passionné par l’entrepreneuriat et le business. Mes papiers traitent des cryptomonnaies et des technologies qui y sont associées avec un regard business. Effectivement, je suis persuadé que les cryptomonnaies, la blockchain, les NFT et le metaverse sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.