A
A

Les banques virtuelles pourront officiellement opérer en Thaïlande d’ici 2025 !

mar 17 Jan 2023 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le secteur crypto s’est développé en Thaïlande en 2022, avec quelques avancées notables. Il y a eu notamment le développement de plans pour le pilotage d’une CBDC à destination de 10 000 utilisateurs. À présent, le pays veut adopter une nouvelle mesure qui pourrait changer la donne.

Le drapeau de la Thaïlande et des bitcoins en fond.

En Thaïlande, autoriser les banques virtuelles dans un objectif bien défini !

La Banque centrale de la Thaïlande a annoncé une nouvelle importante la semaine passée. En effet, elle a décidé d’accorder aux banques virtuelles l’autorisation nécessaire pour opérer légalement dans le pays. Les premières banques virtuelles officielles devraient commencer à offrir des services liés aux actifs numériques d’ici 2025. Bloomberg Crypto a rapporté cette information à travers un tweet le 13 janvier passé.

Le média a expliqué : « La Thaïlande autorisera les premières banques virtuelles du pays à offrir des services en 2025, afin de stimuler la concurrence, d’élargir l’accès aux prêts et de réduire les coûts pour les entreprises et les particuliers ». Ainsi, à travers cette décision, le pays d’Asie du Sud-Est souhaite stimuler la concurrence et la croissance économique.

Les premières banques virtuelles du pays en 2025

Comment les choses vont se passer ?

La Banque centrale de la Thaïlande a publié un « Document de consultation sur le cadre d’autorisation des banques virtuelles » pour expliquer son projet. Le document indique que les applications seront disponibles au plus tard en 2023. Ces dernières visent à aider les banques virtuelles à proposer leurs offres comme des fournisseurs de services financiers.

Les banques virtuelles souhaitant recevoir l’autorisation de la Banque centrale doivent en faire la demande le plus tôt possible. Il se trouve que d’ici 2024, l’autorité thaïlandaise accordera trois types de licences aux sociétés crypto intéressées. Bloomberg a révélé qu’il y a déjà dix différentes entreprises intéressées par l’autorisation de la Banque centrale thaïlandaise.

Les exigences à remplir

La Banque centrale de la Thaïlande a indiqué : « Les banques virtuelles ne doivent pas initier une course vers le bas par le biais de prêts irresponsables, accorder un traitement préférentiel aux parties liées, ni abuser d’une position dominante sur le marché qui poserait des risques pour la stabilité financière, les déposants et les consommateurs dans leur ensemble ». Les banques virtuelles devront répondre à toutes ces exigences avant de se voir accorder une autorisation.

Les banques virtuelles seront soumises aux mêmes règles et à la même supervision que les banques traditionnelles en Thaïlande. Ainsi, l’octroi des licences se fera suivant les mêmes conditions.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !