A
A

Les Européens seraient-ils des proies faciles pour les scammers crypto ?

mar 17 Jan 2023 ▪ 7h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Le rapport d’Immunefi a révélé que l’industrie crypto a perdu à peu près 4 milliards de dollars en 2022. 4,4 % de ce lot seraient liés à des scams et des rug pulls savamment coordonnés sur BNB Chain et Ethereum. D’après Europol et Eurojust, les Européens ont perdu plus de 2,1 millions de dollars à cause des fraudes en matière d’investissement en ligne la même année. Un chiffre alarmant aux yeux de ces agences gouvernementales de l’UE.

Une touche de clavier rouge « scam alert »

2 millions de dollars perdus à cause de scams crypto

La prolifération des scams crypto est un fléau que le département américain de la Justice prenait très au sérieux en octobre 2022. À cette époque, un gel des cryptomonnaies appartenant à des auteurs de « pig butchering scam » avait eu lieu.

Rapport d’une enquête mixte Europol & Eurojust

« Des centres d’appel vendant de fausses crypto ont été démantelés en Bulgarie, en Serbie et à Chypre.

Les organisations criminelles ont attiré des victimes pour qu’elles investissent plus de 2 millions d’euros dans de faux sites d’investissement en crypto. »

Le 12 janvier dernier, le site d’Europol a fait part du succès de l’enquête menée depuis juillet 2022 sur les escroqueries transfrontalières en cryptomonnaies. Appuyée par des agences gouvernementales et des entreprises crypto, elle couvrait la Bulgarie, l’Allemagne, la Serbie et l’île Chypre.

Voici le bilan de l’enquête :

« La journée d’action du 11 janvier 2022 a conduit à :

  • 15 arrestations, dont 14 en Serbie et une en Allemagne ;
  • 261 personnes interrogées, dont certaines sont en attente de poursuite (42 en Bulgarie, 2 à Chypre, 3 en Allemagne et 214 en Serbie) ;
  • 22 lieux perquisitionnés (5 en Bulgarie, 2 à Chypre, 15 en Serbie), dont : 4 centres d’appels et 11 résidences en Serbie ; 2 résidences à Chypre ; 2 entreprises et 3 résidences en Bulgarie ;
  • des saisies comprennent 3 portefeuilles matériels contenant environ 1 million de dollars de cryptomonnaies et environ 50 000 euros en espèce, 3 véhicules, des équipements électroniques et des sauvegardes de données, des documents. »

Modus operandi des suspects

Selon Cointelegraph, les scammers crypto auraient agi de la sorte : ils incitent d’abord les victimes de différents pays à investir dans de faux systèmes et sites web d’investissement en cryptomonnaie, moyennant des gains considérables. Des fois, ils se font passer pour des autorités gouvernementales et des entreprises et se servent d’au moins 4 centres d’appels en Europe de l’Est.

Bref, nous ne sommes pas encore proches de la fin des scams crypto. La communauté crypto et les développeurs de projet comme PancakeSwap et Dogecoin n’ont cessé d’alarmer les investisseurs sur le sujet. Donc, la vigilance est de mise.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !