A
A

L’Ukraine mène une guerre crypto contre la Russie ?

lun 29 Août 2022 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Elina Samsoudine

En concomitance avec les assauts militaires, l’Ukraine et la Russie semblent mener une guerre parallèle dans la sphère crypto. Alors que l’Ukraine a publiquement demandé des dons en cryptomonnaies depuis le début du conflit, le pays vient de geler un portefeuille utilisé pour financer les campagnes militaires Russe. 

crypto, pro-russe, crowdfunding

La première guerre mondiale crypto ? 

Les observateurs ont déjà lâché le terme de guerre mondiale crypto quelques semaines seulement après le début de la guerre en Ukraine. Dès les premiers assauts russes, l’Ukraine a publiquement demandé des dons en cryptomonnaies pour organiser sa défense. Pourquoi les cryptomonnaies ? Principalement parce qu’avec les actifs numériques, les fonds sont rapidement disponibles. Au mois d’avril par exemple, l’Ukraine a pu collecter l’équivalent de 100 millions de dollars en cryptos. Le gouvernement reconnaît que la somme est bien inférieure à celle obtenue en monnaies fiduciaires. Néanmoins en l’absence d’intermédiaire, les fonds sont rapidement disponibles. 

La Russie alimente également en partie la guerre crypto de son côté. Selon un récent rapport de la société de recherche blockchain Chainalysis, le pays a jusqu’ici levé près de 2,2 millions de dollars. Les Russes ont principalement reçu des dons en bitcoin (BTC) et en ether (ETH). La somme reste dérisoire par rapport à celle obtenue par l’Ukraine. Bien que les contributions soient « faibles », les Russes affirment que celles-ci apportent un soutien significatif à l’efficacité de ses troupes. Les fonds sont principalement alloués aux propagandes sur différents sites Web et à l’achat de matériel militaire (drones, appareils de communication, armes, gilets pare-balle…). 

Guerre en Ukraine et blocus crypto 

L’Ukraine mène une guerre crypto contre la Russie.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les coalitions internationales ont infligé des sanctions financières à la Russie. Celles-ci visent à affaiblir sa capacité à financer la guerre, tout en épargnant les secteurs vitaux tels que l’alimentation, l’agriculture, la santé et la pharmacie. Les pénalités correspondent à des mesures restrictives d’importation et l’exportation de certaines marchandises. Les produits concernés sont minutieusement sélectionnés pour maximiser l’impact sur la Russie et minimiser les dommages sur les autres pays. Face à ces sanctions, les experts prévoient une hausse de l’inflation en Russie. Une hausse qui pourra grimper jusqu’à 22%. 

Parallèlement, l’Ukraine vient d’organiser le blocus crypto de la Russie. Le Service de sécurité ukrainien SSU (Security Service of Ukraine) a saisi et bloqué un portefeuille de cryptomonnaies. Cette agence travaille sur le suivi des fonds et leur transfert sous la juridiction ukrainienne. Le wallet, utilisé pour financer la campagne militaire russe, appartenait à un citoyen russe non identifié. Le portefeuille contenait près de 19 500 dollars en cryptos. La saisie aurait été possible grâce aux preuves fournies par des sociétés de cryptographie étrangères anonymes. Le SSU prévient que la chasse aux wallets des pro-russes est ouverte. La guerre est déclarée. 

L’Ukraine profite des dons pour se défendre. La Russie s’en sert pour financer son armée. La guerre en Ukraine a véritablement joué le rôle de catalyseur pour les transactions en cryptos. Conscients du potentiel des actifs numériques sur plusieurs niveaux, les deux pays ont visiblement décidé de mener une guerre parallèle plus sophistiquée. Pour les observateurs, cette situation pourrait accélérer la mise en place d’un cadre qui viendra règlementer les cryptomonnaies. Et ce, en sachant que la Russie peut aussi envisager de passer par cette voie pour contourner les sanctions. 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Elina Samsoudine avatar
Elina Samsoudine

Je tombe par hasard dans la cryptosphère et assiste à la naissance d’une ère nouvelle, celle de la DeFi. Tout est question de liberté économique, de transparence et d’opportunités accessibles à tous. Voilà un univers qui gagne à être connu.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !