A
A

Mastercard fait appel à Polygon pour ses projets Web3

dim 08 Jan 2023 ▪ 19h00 ▪ 4 min de lecture - par Krull

Mastercard prévoit de s’appuyer sur Polygon pour guider les artistes musicaux dans l’espace Web3. Ce projet porte notamment sur la création de leurs propres NFT (Non-Fungible Token). Pour rappel, Polygon (anciennement connu sous le nom de Matic Network) est une plateforme de développement de chaînes latérales basée sur la technologie blockchain Ethereum. Elle vise à fournir une solution de couche 2 à haute évolutivité pour la construction de dApps et de chaînes latérales sur Ethereum. La cryptomonnaie associée à Polygon est le token MATIC. Elle fait l’objet de monnaie d’échange sur la plateforme et pour participer aux processus de gouvernance de la plateforme.

Cryptos : MasterCard va les convertir comme « moyen de paiement quotidien »

Le projet Web3 de Mastercard

Mastercard a annoncé vendredi au Consumer Electronics Show de Las Vegas (Nevada) qu’elle allait utiliser la blockchain Polygon pour lancer son Mastercard Artist Accelerator. Le programme est conçu pour aider les artistes musicaux. Le but est ainsi d’apprendre comment développer leurs marques via des NFT, en établissant une présence en ligne et en créant une communauté. Mastercard n’a pas encore annoncé qui participera à l’accélérateur. En revanche, la société a déclaré que l’accélérateur se terminera cette année par un showcase d’artistes diffusé en direct.

Selon Mastercard, l’objectif est de créer un espace pour la création, la collaboration et la propriété de contenu musical, en utilisant l’accélérateur pour mettre en relation des artistes du monde entier avec des mentors de Web3. Dans un communiqué de presse, Mastercard déclare ainsi que, démarrant au printemps 2023, l’accélérateur d’artistes Mastercard préparera cinq artistes émergents – tels que des musiciens, des DJ, des producteurs – avec les outils, les compétences et l’accès pour forger leurs propres chemins musicaux dans l’économie numérique.

Une édition limitée de NFT

Selon Mastercard, l’accélérateur comprendra une édition limitée de NFT appelée « The Mastercard Music Pass ». Selon la société, cela donnera aux détenteurs l’accès à du matériel éducatif musical exclusif. A cela s’ajoute des ressources uniques et d’autres expériences physiques et numériques. Les NFT sont des jetons basés sur la blockchain liés à des contenus numériques et physiques. Ils présentent l’avantage de fournir une preuve de propriété, d’authenticité ou d’appartenance à un groupe. Les NFT ont également été un projet secondaire lucratif pour les musiciens dans le passé.

En mars 2021, la chanteuse et compositrice Grimes a vendu une collection d’art visuel pour environ 6 millions de dollars. Le musicien EDM 3LAU a gagné 11 millions de dollars en vendant un album sous forme de 33 NFT individuels. Le DJ Steve Aoki a déclaré en février de l’année dernière avoir gagné plus d’argent avec des NFT qu’avec 10 ans d’avances sur sa musique.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Krull avatar
Krull

À l'angélisme des intercesseurs du système monétaire actuel, j'oppose la DeFi, les actifs numériques et le metaverse. Juriste au Luxembourg, je m'intéresse aux fonds d'investissement en cryptomonnaies.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !