A
A

Mining de cryptomonnaie aux États-Unis : Des nouvelles du projet « Nautilus Cryptomine » ?

sam 09 Juil 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

On dit que Nautilus Cryptomine serait le plus grand centre de cryptominage de l’Amérique du Nord, avec une puissance de calcul de 23 Exahash par seconde à déployer d’ici 2025. Pour y arriver, il lui faut l’équivalent de 800 Mégawatts de capacité minière. C’est pourquoi, il a fallu à TeraWulf, l’initiateur du projet, de collaborer avec Talen Energy, pour puiser de l’énergie dans sa centrale nucléaire en Pennsylvanie. L’installation du centre de mining crypto Nautilus est prévue débuter en ce troisième trimestre 2022.

Etat d'avancement du projet Nautilus Cryptomine

Qu’est-ce que Nautilus Cryptomine ?

Le Nautilus Cryptomine est un projet né d’une association entre TeraWulf et Talen Energy. Si TeraWulf se spécialise dans le mining de bitcoin intégré et propre, Talen Energy est en possession d’un site d’exploitation d’énergie nucléaire du nom de Susquehanna Hyperscale Campus en Pennsylvanie. C’est là que Talen a établi sa nouvelle branche Cumulus (Cumulus Data et Cumulus Coin), dont l’objectif est l’installation d’un centre de cryptomining à énergie nucléaire sur le même site.

Après un conclave, les barons de ces deux entreprises ont décidé la création de Nautilus Cryptomine LLC en mars 2021. Avec les atouts du site, jusqu’à 960 MW de capacité d’extraction de bitcoins, le projet « Nautilus » aura de quoi faire tourner à fond la machine de cryptominage.

Beaucoup s’autorisent à classer Nautilus Cryptomine parmi les plus grandes et efficaces mines de BTC nord-américaines. À côté, l’installation que Texas Pacific Land Corporation, Mawson Infrastructure Group et JAI Energy passe pour un accessoire. Même le mastodonte texan contesté Riot Blockchain, riche d’un parc de 32 553 mineurs et d’une capacité de taux de hachage de 3,4 exahash par seconde, n’arrive pas à sa cheville.

Nautilus supplantera facilement ses rivaux en raison d’un accès presque illimité à une électricité propre et intarissable.

Qu’est-il advenu du projet ?

Pendant la présentation de Nautilus Cryptomine, il a été dit que :

  • la phase 1 de l’installation prévoit une extraction de bitcoins de 180 MW en Pennsylvanie, sur la base d’une interconnexion directe avec Susquehanna ;
  • l’installation de Nautilus Cryptomine se déroulera au cours du 3e trimestre 2022 ;
  • parallèlement à Nautilus, en Pennsylvanie, TeraWulf développera Lake Mariner, à New York, lequel rassemblera 4 000 mineurs de bitcoins.
Image du site d’extraction de bitcoins de Nautilus Cryptomine en Pennsylvanie

Explications de Paul Prager, DG et PCA de TeraWulf :

« Notre objectif en 2022 consiste à poursuivre la construction de nos installations de Lake Mariner à New York et de Nautilus Cryptomine en Pennsylvanie, en veillant à être bien positionnés pour créer autant de branchements que possible afin de tirer des contraintes plus importantes en matière d’infrastructure et de chaîne d’approvisionnement auxquelles le marché se confronte. »

Pour le 4e trimestre, TeraWulf prévoit un total de 210 MW et une fourchette de taux de hachage contractuel fixé entre 4,7 et 5,1 Eh/s.

En 2023, la direction de l’entreprise entend construire une infrastructure d’actifs numériques de plus de 400 MW. Ainsi, il deviendra possible d’atteindre un taux de hachage de 12,1 à 17,2 Eh/s. Elle fera en sorte que des appareils de mining nouvelle génération intègreront cette installation.

Une question se pose toutefois parmi les observateurs : si les centres de mining crypto comme Nautilus Cryptomine prolifèrent, qu’adviendra-t-il de la décentralisation ? À méditer !

Sources : Reddit ; Data Center Dynamics ; Finance Yahoo

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !