A
A

Nexo perquisitionné par 300 policiers bulgares

ven 13 Jan 2023 ▪ 9h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Teterel

Fin de partie pour Nexo. La presse bulgare rapporte que les dirigeants de la « plateforme de lending » ont été arrêtés à Sofia pour suspicion de blanchiment d’argent, entre autres…

Descente à Sofia

Les bureaux de Nexo à Sofia ont été perquisitionnés. Cette opération internationale pour crimes financiers est menée par 300 policiers, y compris des enquêteurs d’Europol et d’Interpol.

Pour rappel, le cœur de métier de Nexo était de prêter de l’argent en échange de bags de shitcoins apportés en garantie. Nous avions décortiqué l’arnaque ICI.

La site d’informations Dir rapporte même « que les propriétaires de la société se seraient appropriés les actifs de leurs clients ». Il s’agit des Bulgares Kosta Kantchev, Antoni Trenchev et Georgi Shulev.

Le premier est cofondateur de Credissimo, une société de crédits qui propose des prêts à des taux abusifs. Le second est un ancien député bulgare. Le troisième est le fils de Lydia Shuleva, ancienne ministre et députée européenne…

Le porte-parole du procureur général bulgare Siika Mileva a déclaré que Nexo a réalisé 3,6 millions de transactions totalisant plus de 94 milliards de dollars au cours des 5 dernières années.

Et selon certaines informations, les propriétaires de Nexo auraient détourné plusieurs centaines de millions de dollars. En sachant que la société gérait à son pic l’équivalent de 12 milliards de dollars.

À ce propos, nous rapportions ICI la mésaventure de Dominique Anger qui a vu ses 23 000 euros disparaitre du jour au lendemain. La française se fait tourner en bourrique depuis des mois par le staff de Nexo qui lui assure qu’elle s’est fait « hacker »…

Les nombreux déboires des clients de Nexo ne sont toutefois pas à l’origine de cette enquête en cours depuis plusieurs mois. Les autorités se seraient activées seulement après avoir détecté des transactions enfreignant les sanctions de l’UE vis-à-vis de la Russie…

Nexo réagit sur Twitter

Sans surprise, la société bulgare nie les accusations. Elle affirme avoir toujours été rigoureuse vis-à-vis du blanchiment d’argent :

« Au fil des ans, nous avons refusé beaucoup de clients parce que Nexo ne fait jamais de compromis en ce qui concerne nos politiques très strictes de lutte contre le blanchiment d’argent et de connaissance du client (KYC). »

Notons également cette pique audacieuse :

« Malheureusement, certains régulateurs ont récemment adopté l’approche « On tape d’abord et on pose les questions ensuite ». Dans les pays corrompus, c’est à la limite du racket, mais tout va bien… »

Pas sur que cette sortie arrangera les affaires de Nexo. De même que cet autre tweet :

Nexo ukraine
« Après le début de l’horrible guerre en Ukraine, la première chose à faire était d’aider à collecter des fonds pour les personnes touchées.
La seconde était, bien sûr, de se conformer aux sanctions, et Nexo a adopté l’une des approches les plus agressives à cet égard. « 
/ Source Twitter

S’agit-il là d’une allusion à peine voilée à du blanchiment d’argent via l’Ukraine avec la bénédiction de politiciens haut placés ? Ce tweet est-il une tentative d’intimidation par le chantage ?…

Soit dit en passant, FTX est également suspecté d’avoir blanchi de l’argent via les fameux « dons » en crypto pour l’Ukraine…

Quoi qu’il en soit, les suspicions de malversations par Nexo ne datent pas d’hier. Le compte twitter anonyme @otteroooo fait notamment un travail remarquable depuis plusieurs mois.

Même d’anciens employés sont montés au créneau pour accuser Nexo d’être une pyramide de ponzi. Et comment pourrait-il en être autrement quand on propose des taux de rendement à deux chiffres…

Le fondateur de Nexo a aussi siphonné des donations à l’intention d’une fausse association caritative pour enfants malades. L’association s’est révélée être une caisse noire personnelle dont les fonds ont été utilisés pour construire un palace…

Nous ne répèterons jamais assez que toute société promettant des rendements à deux chiffres ne peut être qu’un ponzi. « Si vous ne comprenez pas d’où vient le rendement, c’est que vous êtes le rendement »…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !