la crypto pour tous
A
A

Paiements transfrontaliers : le XRP applaudi par la Fed d'Atlanta

dim 28 Mai 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Paiement

La Fed d’Atlanta a publié un récent Policy Hub intitulé « An Introduction to Web3 with Implications for Financial Services ». Dans ce nouveau rapport, la Federal Reserve Bank d’Atlanta évoque le renforcement de l’effet du Web3 sur les services financiers. Parallèlement, elle fait l’éloge du XRP, le token natif de Ripple. Voici ce qu’il en est.

Le logo de XRP

Le XRP : un moyen de paiement efficace et rentable !

Alors que le XRP entame un nouveau chapitre avec l’acquisition de Bitstamp par Ripple, il est cité dans le rapport de la Fed d’Atlanta. La banque de réserve décrit cette crypto comme un « moyen de paiement international ». Elle a précisé que le XRP est efficace pour effectuer des paiements institutionnels et transfrontaliers. Elle a ajouté qu’il en est de même pour la blockchain Stellar. De plus, le XRP permettrait de transférer de la valeur à faible coût et rapidement. En effet, les frais de transaction s’élèvent à 0,0002 dollar et les transferts ont lieu à une vitesse de 3 à 5 secondes.

Il apparait qu’avec le XRP, le modèle commercial de Ripple est pertinent. En outre, la blockchain XRP est décrite comme un réseau évolutif, avec 1 500 transactions par seconde. Dans le même temps, elle est considérée comme écologique. Elles effectuent des opérations neutres en carbone qui sont efficaces sur le plan énergétique.

Tout compte fait, la reconnaissance du XRP comme moyen de paiement mondiale a enthousiasmé la communauté. Les partisans du token de Ripple n’ont pas manqué de réagir sur Twitter pour exprimer leur fierté. Un utilisateur a remercié la banque d’Atlanta pour cette reconnaissance.

La Fed d’Atlanta évoque le projet Mariana

La banque de réserve d’Atlanta a indiqué dans son rapport que la preuve de concept, le projet Mariana, facilite les transferts de valeur rentables. Elle décrit le projet comme une preuve de l’adoption du Web3 et de la technologie blockchain par les institutions publiques.

Il convient de préciser que le projet Mariana a été présenté en novembre 2022 par plusieurs institutions financières. Au nombre de ces dernières, on peut citer la Banque des règlements internationaux (BRI) et la Banque de France.

Le projet vise à explorer l’usage des teneurs de marché automatisés (AMM) dans le change et les règlements. Sa conclusion devrait être publiée à la mi-2023, d’après les propos tenus par la BRI en novembre 2022.

Ces derniers mois, Ripple a multiplié ses efforts pour rester une entreprise crypto pertinente. Parmi ses projets phares actuels, on note la participation au projet pilote HKMA pour le e-HKD hongkongais.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.