NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Pourquoi le paiement en Bitcoin (BTC) ne sera pas utilisé de sitôt

Un Bitcoin (BTC) à 100 000 USD pourra-t-il remplacer les fiats ? Le BTC devra passer par une phase de transition complexe pour pouvoir passer d’un actif de couverture, à une monnaie transactionnelle.

On a de plus en plus de mal à s’en séparer

Paypal et Square contribuent à faire de Bitcoin un moyen de paiement courant pour les achats au quotidien. Les cryptophiles préfèrent cependant payer pour le moment leurs achats en altcoin plutôt qu’en Bitcoin.

L’associé de Castle Island Ventures, Nic Carter, a indiqué qu’il regrette ses achats en Bitcoin. Avec un rendement d’environ 27,6 % YTD, les paiements en Bitcoin pourraient ne pas reprendre de sitôt.

Les investisseurs considèrent Bitcoin comme un actif risqué avec un ROI élevé. Le BTC est de plus en plus considéré comme une réserve de valeur, un actif de couverture contre la faillite des fiats et notamment du dollar, plutôt que comme une monnaie transactionnelle.

Bitcoin : réservé aux traders téméraires ?

Bitcoin a entamé un rallye haussier au mois d’octobre 2020, une course folle des taureaux qui a permis au BTC d’atteindre un nouvel ATH au niveau des 42 000 USD. Le prix du Bitcoin est passé des 20 000 USD aux 40 000 USD en moins de 3 semaines.

La volatilité du BTC est une arme à double tranchant : elle attire les traders motivés par des gains potentiels importants sur une période très courte, elle effraie les traders qui n’ont pas l’habitude de « jongler » avec des gains et des pertes quotidiennes atteignant facilement les 1 000 USD ces derniers jours.

Selon les données de Statista, le nombre de transactions BTC au mois de janvier 2021 a surpassé celui des 3 dernières années depuis janvier 2017.

Le volume de transactions actuel est cependant loin du volume de transactions attendu – ou espéré – par les fervents défenseurs du Bitcoin.

Une adoption généralisée de Bitcoin rendra les indicateurs comme le volume et le prix des transactions, peu pertinents.

On accordera une plus grande importance aux indicateurs comme le temps de traitement des transactions, le temps de règlement sur les exchanges, le temps de dépôt et de retrait vers et depuis les wallets BTC.

Et si Bitcoin laissait définitivement le « rôle de monnaie » aux altcoins ? Le BTC a ouvert la voie à une nouvelle ère inspirant les projets cryptos hérités de l’œuvre de Satoshi Nakamoto. Bitcoin n’a pas besoin de devenir une monnaie transactionnelle pour asseoir sa supériorité sur les fiats. Le BTC a déjà gagné cette guerre en prouvant sa résistance à la crise économique actuelle alors que le dollar et l’euro qui reposent sur des systèmes inflationnistes, continuent de se déprécier. Bitcoin est le bien ou le service de luxe qu’on achète avec une monnaie – n’en déplaise à Mark Cuban et à son stock de bananes.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo