A
A

Payer ses impôts avec des cryptos ? C'est désormais possible !

mar 30 Août 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les cryptos sont de plus en plus utilisées pour effectuer différentes transactions dans le monde. Elles permettent de payer des biens et services dans des magasins physiques et virtuels. Dernièrement, elles ont fait leur apparition dans le domaine fiscal. Découvrez comment cela s’est fait.

crypto,tether, wall street journal

Une province de l’Argentine adopte les cryptos en fiscalité

Selon un tweet de Bitcoin Magazine le 29 août, « la province argentine de Mendoza accepte désormais le bitcoin et les cryptomonnaies pour les paiements d’impôts ». Effectivement, Mendoza est une province en Argentine où les contribuables ont la possibilité de payer leurs impôts entièrement en cryptomonnaies. Le lancement du système a eu lieu durant la semaine écoulée, le 24 août. Il faut dire qu’actuellement l’administration fiscale de Mendoza mène un effort stratégique de modernisation et de numérisation des fonds.

Cela dit, la province argentine de Mendoza est l’une des premières qui proposent un tel système de paiement des impôts. Nicolás Chávez, directeur de base de l’administration fiscale de Mendoza, a affirmé : « C’est une porte de plus pour faciliter le paiement des impôts aux contribuables. Il peut s’agir d’un service fourni par le processeur d’honoraires auquel nous avons maintenant intégré de nouveaux savoir-faire, correspondant aux portefeuilles numériques et aux cryptomonnaies. ».

Les contribuables peuvent aisément accéder à l’utilitaire de taxation depuis la page web dédiée à la province. Les fonds versés seront traités par une entreprise crypto externe qui les reversera à la province en pesos argentins. Avec ce système, le paiement des impôts ne peut se faire qu’en stablecoins.

La province a opté pour ces actifs numériques dans le but de préserver les contribuables de la volatilité des transactions. Parmi les stablecoins acceptés par le système, il y a : Dai (DAI), USD Coin (USDC) et Tether (USDT).

En dehors de l’Argentine, différentes administrations municipales en Amérique ont introduit les cryptos pour le paiement des impôts. C’est le cas en Amérique latine et au Brésil, plus précisément à Rio de Janeiro.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !