A
A

Crypto : Craig Wright vs Hodlonaut, la communauté a rendu son verdict !

mar 13 Sep 2022 ▪ 21h00 ▪ 2 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Craig Wright n’est pas Satoshi, estiment les bitcoiners et les grandes personnalités comme CZ de Binance, Peter McCormack ou encore l’influenceur Twitter Hodlonaut. Ne voulant pas perdre la face aussi facilement, Wright a intenté plusieurs procès contre ses détracteurs. Depuis hier, un marathon judiciaire a été lancé à Olso (Norvège), à l’issue duquel la juge Helen Engebrigtsen devra trancher sur l’affaire opposant Hodlonaut au faux Satoshi. Un évènement que suit de près la communauté crypto.

Procès contre le faux Satoshi : Tous derrière Hodlonaut !

Hodlonaut vs Craig Wright, procès en cours en Norvège

Hier, le 12 septembre, s’est ouvert le procès qui oppose Hodlonaut, l’influenceur Twitter, à Craig Wright, le développeur australien se faisant passer pour Satoshi. Des tweets diffamatoires postés par Hodlonaut en 2019 seraient à l’origine du litige. À cette époque, l’homme connu sous le nom de Magnus Granath, suivi par 8 000 followers sur le réseau social à l’oiseau bleu, avait traité Wright « d’arnaqueur. »

Dans leurs déclarations, les avocats d’Hodlonaut étaient revenus sur la légende de Satoshi Nakamoto ainsi que l’historique des affirmations de Wright soutenant qu’il est le père du Bitcoin. Une falsification de documents et de preuves, d’après ces derniers.

Des preuves ont également été avancées devant la juge Helen Engebrigtsen. Des preuves ayant un lien avec des litiges opposant Craig Wright et son ancien partenaire Dave Kleiman. Une affaire qui a fait l’objet d’un procès en 2021. Puis, les avocats d’Hodlonaut ont profité de l’occasion pour évoquer des documents relatifs à des différends antérieurs avec le fisc australien en 2015.

Du côté adverse, ils ont avancé une plainte relative à un hashtag créé par Hodlonaut en mars 2019, lequel avait causé « un grave préjudice à la réputation de [Wright] ». Ses sentiments auraient été affectés par le hashtag #CraigWrightIsAFraud.

Après 7 jours de procès, nous saurons enfin lequel des deux a tort. Mais si Hodlonaut gagne, Craig Wright peut dire adieu à ses dommages et intérêts tant espérés depuis l’ouverture du procès aux Royaume-Uni.

Une vague de soutiens pour Hodlonaut

Hodlonaut qui est conscient de l’enjeu de cette affaire a déjà fait appel au soutien des crypto-enthousiastes sur Twitter en août.

« Chers bitcoiners,

J’ai besoin de votre aide pour terminer un combat qui a commencé en mars 2019. »

Lui qui espérait garder l’anonymat derrière son compte Twitter avait malheureusement fini par être découvert. Il a fallu engager des chasseurs de primes et des détectives privés pour mettre à nu l’identité de cet enseignant norvégien nommé Magnus Granath. Les défenseurs de Wright étaient même allés jusqu’à primer les dénonciateurs de 5 000 dollars en avril 2019. Quelques jours plus tard, Hodlonaut a été démasqué.

Mais comme les bitcoiners ne sont pas du genre insensibles, Hodlonaut a été entendu. Ainsi, une collecte de fonds a été organisée pour soutenir sa cause. Près de 2 500 donateurs ont déjà contribué, d’après Coindesk. Leur apport est estimé à 70,7 BTC, soit 1,5 million de dollars hier.

La furie des believers contre Craig Wright ne s’arrêté pas là. En effet, bon nombre d’entre eux s’activent et n’hésitent pas à faire des dons en cryptomonnaies et en fiat.

Tel est le cas de Noderunners qui a organisé une campagne de donation intitulée « Heat for Hodlonaut. »

dons-noderunners-hodlonaut

« Certains Noderunners vendent leurs poivrons pour soutenir Hodlonaut dans son combat pour défendre Bitcoin. S’il vous plaît, soutenez le combat en achetant quelques poivrons.

Toutes les ventes de produits sur cette page seront reversées pour soutenir @hodlonaut dans son combat contre faketoshi. Chers amis, soyez généreux, car nous avons tous besoin les uns des autres. »

Sur Defending BTC, on entend également les mêmes sons de cloche. À noter que cette plateforme se destine aux campagnes communautaires de collecte de fonds pour les frais de justice et le soutien de la liberté.

Craig Wright, un usurpateur ?

Craig Wright avait toujours affirmé qu’il est Satoshi Nakamoto. Malheureusement pour lui, les enthousiastes ne le croient pas. Certains d’entre eux étaient même allés jusqu’à l’ironiser et à le critiquer ouvertement sur les réseaux.

Comme le podcasteur Peter McCormack qui l’a traité de « menteur et de fraudeur » en 2019. Très sensible à de telles diffamations, Wright a également intenté un procès contre lui devant un tribunal britannique, qu’il a perdu.

Même CZ ne reconnaît pas Wright comme Satoshi. Voici ce que le PDG de Binance a tweeté en avril 2019 :

« Craig Wright est un imposteur… le vrai Satoshi peut signer numériquement n’importe quel message pour le prouver. C’est aussi simple que de respirer pour lui/elle. Et nous avons la clé publique. Jusque-là, tout le monde est Satoshi, sauf Craig Wright ! »

Craig Wright n’est pas inconnu des tribunaux. Il a déjà empoché 54 milliards de dollars en BTC suite à un litige l’opposant à son ancien partenaire commercial. Contre le podcasteur Peter McCormack, il a aussi gagné sans avoir perçu plus d’un livre sterling sur la décision du juge. Dans le procès qui l’oppose à Hodlonaut, beaucoup espèrent qu’il ne le gagnera pas. Soutenu par une grande communauté sur Twitter, on espere que l’influenceur Hodlonaut en sortira indemne. Et que cette histoire d’usurpation d’identité prenne fin, monsieur Wright !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !