A
A

Révolutionner Ethereum : Les développeurs visent une réduction du nombre de validateurs

mar 20 Juin 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
Blockchain

Les chercheurs d’Ethereum plaident pour un plafonnement du MAX_EFFECTIVE_BALANCE à 2 048 ETH, au lieu de 32 ETH. Quelles sont les raisons de cette requête ? Réponses dans cet article.

Photo de rhinocéros avec mention Ethereum Validators

Augmenter le MaxEB pour réduire le nombre de validateurs

Il faut posséder 32 ETH, soit 55 000 dollars, pour devenir un « full validator » sur Ethereum. Faute de quoi, les investisseurs doivent intégrer les pools de staking. C’est-à-dire rejoindre d’autres utilisateurs dont les avoirs combinés aux vôtres peuvent atteindre 32 ethers.

Mais hier, Coinspeaker a révélé que les développeurs d’Ethereum veulent changer la donne.

Des profonds changements en vue

« Pour les validateurs solos, l’avantage le plus immédiat d’une augmentation de MAX_EFFECTIVE_BALANCE serait de permettre la composition instantanée des récompenses en ETH en les laissant simplement au validateur existant. Tout d’un coup, les stakers solitaires peuvent rivaliser avec les grandes opérations. »

Ce groupe de développeurs, composé de Mike Neuder, Francesco d’Amato, Aditya Asgaonkar et Justin Drake, ont partagé sur ethresearch leur souhait de rehausser le plafond de la MaxEB.

Voici en image quelques précisions prélevées sur le site.

proposition-chercheurs-ethereum
Extrait de la proposition des chercheurs d’Ethereum

« Proposition – Augmenter la MAX_EFFECTIVE_BALANCE pour encourager la réduction de l’ensemble des validateurs, qui :

  • débloque la finalité à fente unique 14 et le PBS 8 intégré ;
  • réduit la pression inutile 26 sur la couche p2p.

De manière critique, nous ne proposons pas :

  • d’augmenter le montant minimum de 32 ETH requis pour devenir un validateur, ou ;
  • d’exiger une quelconque consolidation des validateurs (ce processus serait purement facultatif). »

Quels objectifs ?

« Nous considérons qu’une réduction de l’ensemble des validateurs est indispensable pour que la couche de consensus d’Ethereum soit durable et évolutive », notent les développeurs.

Il convient de noter qu’en ce moment, cette blockchain recense plus de 600 000 validateurs 3 actifs. Or, 90 000 autres validateurs sont aussi dans la liste d’attente d’activation d’Ethereum.

« Bien que la présence de nombreux validateurs soit un signe de décentralisation, le MaxEB gonfle artificiellement la taille de l’ensemble des validateurs en obligeant les grandes opérations de staking à utiliser des milliers de validateurs. Nous soutenons que l’augmentation du MaxEB (i) débloque les futures mises à niveau de la couche de consensus sur la feuille de route 7, (ii) améliore la performance du mécanisme de consensus actuel et de la couche p2p, et (iii) améliore l’efficacité opérationnelle pour les validateurs de petite et de grande taille », précise l’équipe à Mike Neuder.

Concernant ce premier point évoqué par les chercheurs d’Ethereum, Vitalik Buterin l’a amplement abordé dernièrement. Vous trouverez plus de détails dans sa présentation des futurs changements au sein du réseau.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.