la crypto pour tous
A
A

Ripple vs SEC : Les courriels de Hinman sont-ils la clé de l'affaire ?

mar 30 Mai 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Regulation Crypto

Les courriels de Hinman, l’ancien patron de SEC, sont essentiels dans le procès de celle-ci contre Ripple. On estime qu’ils pourraient renfermer la preuve mettant fin aux débats sur la nature du XRP, l’actif natif de Ripple. Cependant, l’accès à ceux-ci a été bloqué par la justice. Verrou qui pourrait être totalement levé.

Le logo de XRP et l'emblème de la SEC

L’accès aux courriels de Hinman inévitable selon Ripple

L’avocat John Deaton et David Schwartz, le directeur technique de Ripple, se sont une nouvelle fois exprimés sur l’affaire Ripple contre la SEC. Une intervention qui concerne particulièrement les courriels Hinman, l’ancien président de la SEC.

Dans une interview accordée lundi 29 mai, les deux partisans de Ripple ont livré leurs perspectives à ces potentielles preuves. Ils pensent que ceux-ci devraient inévitablement être rendus publics. Ceci, même en cas d’accord entre les deux protagonistes.

Il faut savoir que les courriers Himan ne sont pas des éléments anodins dans l’affaire qui oppose la SEC à Ripple. Ils ont potentiellement la capacité de lever un coin de voile sur la véritable nature du XRP. C’est autour de celle-ci que se sont construits les débats du procès.

Pour le moment, l’issue de ce dernier est vivement attendue. Mais Deaton et Schwartz pensent que les courriels de Hinman devraient être entièrement déclassifiés. Ceci, quand bien même la décision de justice rendue à ce sujet n’autorise qu’une déclassification partielle des courriels.

L’intervention des deux spécialistes n’indique pas vraiment les motifs qui soutiennent cette projection tranchée. Mais l’interprétation de cette dernière suggère que la pression populaire et surtout médiatique jouerait un rôle dans cette dynamique.

En effet, certains journalistes avaient requis de la justice l’accès aux courriels de Hinman. Leur requête n’avait pas abouti. Mais elle pourrait l’être à mesure que la pression médiatique s’accentuerait.

Ceci, c’est sans compter que certaines firmes cryptos pourraient vouloir accéder aux mêmes informations dans le cadre de procès les opposant à la SEC. Une démarche utile pour préparer leur défense. Coinbase aurait déjà exprimé des intentions claires à ce propos. À suivre…

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.