A
A

Sam Bankman-Fried espère gagner de l'argent pour rembourser les victimes de FTX

lun 12 Déc 2022 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Sam Bankman-Fried est le fondateur et l’ex-PDG de l’exchange de cryptos, FTX désormais en faillite. C’était jusqu’à récemment le deuxième plus grand exchange du monde, avec 10 milliards de dollars d’opérations chaque jour. Mais une série d’évènements a plongé l’entreprise dans une crise, qui l’a ensuite forcée à se déclarer en faillite. Pour beaucoup, le responsable de la situation est SBF.

Sam-Bankman-Fried

SBF veut rembourser les victimes, mais ne reconnait pas avoir commis de fraude

Le show médiatique de Sam Bankman-Fried continue. Le week-end dernier, l’ex-PDG de l’exchange crypto, FTX a donné une interview à la BBC, aux Bahamas. L’information la plus importante à en retenir est qu’il espère lancer une nouvelle entreprise, afin de gagner suffisamment d’argent pour rembourser les victimes de l’effondrement de l’exchange qu’il a fondé.

« Je vais réfléchir à la façon dont nous pouvons aider tout le monde. Je pense que pour le moins, j’ai un devoir envers les utilisateurs de FTX de faire de mon mieux pour eux. Vous devez savoir que je donnerai tout pour pouvoir créer une entreprise et générer de la valeur », a-t-il déclaré.

Le reportage de la BBC

Pour la majorité des acteurs du secteur, il n’y a aucun doute sur la responsabilité de SBF dans l’affaire. On l’accuse d’avoir fait montre d’incompétence au vu de la mauvaise gestion des avoirs des clients et des risques. L’intéressé continue de nier cela. Il estime que ce sont des erreurs qui ont conduit l’exchange de cryptos à la faillite.

« Je n’ai pas sciemment commis de fraude, je ne pense pas en avoir commis. Je ne voulais pas que tout cela arrive. J’étais certainement loin d’être aussi compétent que je le pensais », a-t-il répondu.

Cependant, un ex cadre de FTX, proche de SBF, a, dans une interview avec la BBC, déclaré que SBF devait être conscient qu’Alameda utilisait les fonds des clients de FTX. Il a accusé SBF de mentir lorsqu’il a déclaré dans des interviews récemment qu’il n’était pas au courant des flux d’argent liquide et de cryptos entre FTX et Alameda.

Quoi qu’il en soit, davantage de lumière sera faite sur sa responsabilité ou non au cours des prochaines semaines. En effet, la Commission bancaire du Sénat américain souhaite l’interroger cette semaine sur l’effondrement de FTX. Ce à quoi il a répondu qu’il serait présent.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !