A
A

Tout savoir sur Rarible, la marketplace trendy des NFT

dim 24 Oct 2021 ▪ 8h00 ▪ 7 min de lecture - par Alexis Patin

Rarible se revendique comme la première marketplace NFT gérée entièrement par sa communauté, un projet ambitieux et extrêmement différent d’Opensea, le leader classique de la NFT marketplace.

Rarible est une plateforme de NFT pour sécuriser les objets de collection numériques par la technologie blockchain.

Plus précisément, Rarible est une marketplace qui permet aux utilisateurs d’échanger divers objets de collection numériques ou NFT, à l’instar d’OpenSea.

Les utilisateurs peuvent également utiliser Rarible pour créer des tokens non fongibles, communément appelés « minter ». Il s’agit d’un atout majeur pour les créateurs de contenu. Par exemple, un artiste pourrait vendre ses créations, comme des livres, des albums de musique ou des films, sous forme de NFT.

En outre, l’artiste pourrait choisir d’offrir aux acheteurs potentiels un aperçu du contenu – en fait un avant-goût, une bande-annonce ou un extrait – mais ne publier le contenu complet que lorsqu’une personne achète le NFT correspondant.

Le plus remarquable est peut-être que Rarible met également l’accent sur la création d’une plateforme entièrement autonome, gérée par un modèle de gouvernance communautaire. En outre, Rarible s’oriente désormais vers une véritable organisation autonome décentralisée (DAO).

Le token RARI

Le token RARI est la clé de Rarible pour permettre aux utilisateurs d’avoir un avis sur l’évolution du site.

Le jeton RARI est le token de la plateforme Rarible. Lancé en juillet 2020, il a été le premier jeton de gouvernance dans l’espace NFT. Le token a une offre maximale de 25 000 000, dont la moitié est réservée aux acheteurs et aux vendeurs.

Le jeton a été créé pour inciter à la participation et influencer le développement de la plateforme. Les détenteurs de jetons RARI peuvent défier et modérer l’équipe de développement, sélectionner des œuvres d’art et voter pour les mises à niveau de la plateforme.

Le jeton RARI ne peut être gagné que par une participation active à la plateforme. Rarible appelle cela le Marketplace Liquidity Mining. Chaque dimanche, 75 000 jetons sont distribués à ceux qui ont effectué un achat ou une vente sur la plateforme. Cette opération devrait se poursuivre pendant 200 semaines à partir du 19 juillet 2020. Il est également possible d’acheter le jeton RARI directement sur certaines bourses de cryptomonnaies.

On peut trouver sur le site une description des possibilités d’un détenteurs de token RARI :

« L’élément clé des droits des détenteurs de token est d’avoir une influence sur le développement de la plateforme. Si la communauté le veut, tout est possible. En tant que détenteur de RARI, vous avez le droit de :

1) Soumettre des propositions :

– les frais de transaction de Rarible

– les nouvelles fonctionnalités de Rarible à développer ou à mettre en œuvre par notre équipe

– l’utilisation du RARI pour décentraliser davantage la gouvernance et le développement de Rarible

2) Voter les propositions

3) Modérer les créateurs sur Rarible

4) Sélection d’œuvres d’art ».

L’objectif ultime du jeton RARI est d’évoluer vers une organisation autonome décentralisée (DAO). Cela signifierait que toutes les décisions sont votées par les utilisateurs de la plateforme.

L’offre NFT sur Rarible

Contrairement à de nombreuses marketplace NFT qui se focalise uniquement sur l’art, Rarible offre la possibilité de vendre et d’acheter une variété de NFT :

Les NFT ne se résument donc pas à simplement des images ou des GIF, mais il est aussi possible d’y acheter des photos d’artistes par exemple. De nombreux photographes ont décidé de privilégier les NFT pour faire revivre l’engouement autour des photos, on peut y acheter des collections uniques ou en exemplaire limité.

De plus, on peut trouver de la musique sur Rarible, Traditionnellement, la musique est diffusée en continu, mais les NFT permettent aux artistes de vendre des éditions de collection de leurs albums et chansons.

Dans un tout autre univers, il est possible d’acheter des objets utilisables dans des jeux. Le NFT peut être lié au jeu afin que l’utilisateur puisse utiliser ce qu’il vient d’acheter. Cela peut aller des armes aux skins de jeux vidéo.

Un des grands axes de Rarible est aussi la vente de domaine. Les domaines sont des objets de collection extrêmement populaires, le bon nom de domaine pouvant atteindre des milliers de dollars. La propriété de ces domaines peut être vendue et distribuée sur la marketplace.

Dernièrement on peut trouver des NFT liés aux métaverses, ces mondes virtuels qui grâce à des « ponts » peuvent se rejoindre. Les utilisateurs peuvent acheter sur Rarible des NFT qui représentent une partie de cet espace virtuel partagé. Le métaverse peut être utilisé pour transférer des actifs numériques d’une blockchain à une autre.

Le « lazy minting » : une révolution NFT

Sur Rarible il est maintenant possible de « minter », c’est-à-dire de poster sur la plateforme un NFT gratuitement ! Contrairement aux mintage payant de Opensea, où les frais peuvent s’élever à plusieurs centaines de dollars avec la flambée du prix du gaz du réseau ETH, Rarible a sorti une fonction unique de « lazy minting ».

Avec la fonction « lazy minting », votre NFT est minté non pas au moment de la création, mais au moment de l’achat. C’est l’acheteur qui paie les frais de gaz lors de l’achat de l’objet. En attendant, votre NFT est listé sur la place de marché comme n’importe quel autre NFT, et les données sont stockées en toute sécurité sur IPFS (stockage décentralisé).

Lors de la création du NFT avec le lazy minting, il vous suffira de signer les « minting authorizations » avec votre portefeuille. C’est gratuit, et cela vous garantit de toujours garder le contrôle de vos créations.

Rarible est de loin l’une des marketplaces des plus uniques et en croissance. Son choix de NFT, son interface très dynamique, sa possibilité de lazy minting et son jeton RARI font de Rarible une plateforme prometteuse. Cependant il est important de souligner que Rarible n’opère pour l’instant que sur ETH, subissant donc des frais de gaz très élevé. La plateforme est également relativement neuve avec moins de 2 ans d’existence.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !