A
A

Un bull run pour le Bitcoin cet hiver ?

lun 05 Sep 2022 ▪ 20h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Teterel

Le bitcoin est toujours en baisse de 60 % d’une année sur l’autre, alors que le S&P500 ne recule que de 13 % et l’or abandonne seulement 6 %. À quand le prochain bull run ? Cet hiver ?

Fébrile corrélation

Précisons avant toute chose que BTC/USD reste en hausse de 93 % sur deux ans et de 339 % sur cinq ans. L’or est lui en baisse de 3 % sur un an. Il grappille seulement 32 % sur cinq ans, soit dix fois moins.

Les vieux loups de mer de la finance considèrent le BTC comme un actif risqué. Ils savent bien que de nombreux gouvernements cherchent à le torpiller, notamment en Europe où les promoteurs de la loi MiCa voudraient bien interdire de détenir soi-même ses clés privées.

Malheureusement, le bitcoin a eu tendance ces dernières années à répliquer le marché boursier. C’est la rançon de la gloire. Les gros poissons sévissant d’habitude sur les marchés de la bourse, des matières premières, du pétrole et autres sont venus spéculer sans état d’âme. Hodl ne fait partie de leur vocabulaire.

Une telle loi ralentirait l’adoption du BTC puisqu’il s’agit d’une attaque frontale contre son intérêt principal. Gageons toutefois que l’UE ne se tirera pas une énième balle dans le pied. De toute façon, seulement 10 % des BTC se trouvent sur des exchanges.

Par ailleurs, le BTC ne sera pas interdit. Ce n’est absolument pas l’objet des textes de loi actuellement en discussion de part et d’autre de l’Atlantique. Par conséquent, son rôle de réserve de valeur demeurera.

Les gros poissons considèreront certainement un jour le BTC comme une réserve de valeur. Mais probablement qu’ils attendront d’avoir des garanties législatives. Après tout, être en concurrence avec les masses pour obtenir les biens désirables n’était pas au programme…

En effet, monsieur et madame tout le monde n’a pas assez d’argent pour accéder à des actifs protégeant de l’inflation. Impossible d’acheter de l’immobilier de prestige, une peinture de grand maître ou se doter d’un conseiller en investissement boursier quand on a seulement 5 000 ou 10 000 euros de côté.

Enter bitcoin

Le BTC est accessible pour n’importe quelle bourse et devrait faire son grand retour cet hiver. La raison étant que tout porte à croire qu’il y aura des pénuries après noël maintenant que la Russie a coupé le gaz.

Le prix actuel du MWh avoisine les 300 euros sur le marché spot, soit 10 fois son prix habituel. Et comme si cela ne suffisait pas, le G7 a l’intention de bientôt plafonner le prix du pétrole russe.

Sauf que la Russie, second producteur mondial de pétrole, est prête à cesser ses exportations. Le prix à la pompe pourrait donc également s’envoler bien au-dessus de 2 euros le litre.

Sans parler de la situation qui s’envenime à Taïwan, en Corée, voire en Iran. L’Oncle Sam est au four et au moulin pour tenter de renverser les gouvernements chinois et russe. Un affrontement militaire hivernale dans toutes ces parties du monde aurait tôt fait de provoquer le Great Reset hyperinflationniste…

Téhéran pourrait très facilement bloquer le détroit D’Ormuz (à peine 55 km de large) par où transite 1/3 du pétrole mondial. Quelques centaines de mines suffiraient. Sans parler du fait que les Perses sont devenus une puissance militaire redoutable.

Taïwan et la Corée du Sud produisent quant à eux plus de 80 % des puces électroniques avancées (moins de 7 nm). D’innombrables chaînes de production seraient obligées de s’arrêter sans ces semi-conducteurs qui équipent ordinateurs, consoles de jeux, smartphones, TV, voitures, avions, machines à laver, climatiseurs, etc.

L’hiver sera rude. Et les prochains aussi… Les pénuries sont écrites d’avance. L’hyperinflation guette après 50 ans sans inflation supérieure à 20 % dans le monde avancé. Mais c’est ce qui nous pend au nez d’ici à quelques mois :

Lorsque la bise sera venue, des dizaines de millions de personnes se demanderont s’il n’est pas temps d’embrasser le bitcoin. Et de prendre soi-même possession de ses clés privées pour échapper aux affres des folies guerrières et dystopiques des puissants.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !